Tableaux sous le marteau : résultats 2017

Une toile du peintre franco-chinois Sanyu (1901-1966) adjugée 8,8 millions d’euros (avec frais) à Paris, une nature morte de l’artiste néerlandais Pieter Claesz (1597-1661) enregistrant un record mondial à Pau : retour sur les belles adjudications de tableaux anciens, modernes et contemporains qui ont marqué l’année 2017.

 

L’année 2017 s’est terminée en beauté pour le marché de l’art contemporain avec l’adjudication du Pot de fleurs de Sanyu (1901-1966) le 18 décembre à Paris. Sous le marteau de Maître Claude Aguttes, l’huile sur toile s’est envolée à 8,8 millions d’euros (avec frais), enregistrant un record européen pour l’artiste franco-chinois. L’art du XIXe siècle a lui aussi créé la surprise le 18 novembre à Poitiers. Un tableau exceptionnel du maître du pointillisme Charles Angrand (1854-1926) daté de 1888 a pulvérisé son estimation fixée à 70 000 euros pour atteindre la somme de 992 200 euros (avec frais) sous le marteau de Maîtres Bénédicte Boissinot et Hervé Tailliez. Plus tôt dans l’année, c’était une Vue du Petit Gennevilliers signée Gustave Caillebotte (1848-1894) qui trouvait preneur à 888 000 euros (avec frais) lors de la vente organisée par Maître Valérie Régis le 20 juin à Deuil-la-Barre.

Le marché de l’art ancien n’a pas démérité, enregistrant une adjudication record à 1,36 million d’euros (avec frais) pour une nature morte du peintre du siècle d’or Hollandais Pieter Claesz (1597-1661) le 6 mai à Pau sous le marteau de Maîtres Martine Gestas et Patrice Carrère. Quelques mois plus tard, le 29 novembre 2017 à Paris, un panneau de Sandro Botticelli (1445-1510) et de son atelier trouvait quant à lui preneur à 629 000 euros (avec frais) lors de la vente de Maîtres Pierre Emmanuel Audap et Fabien Mirabaud.

 

Découvrez en image de nombreux autres résultats de ventes en 2017 dans la galerie ci-dessous. Tous les prix sont indiqués hors frais de vente.

 

 

Tableaux anciens adjugés en 2017

 

 

 


 

Tableaux modernes et contemporains adjugés en 2017

 

Les commentaires sont fermés.