Un Botticelli aux enchères dérivé de La Madone à la Grenade des Offices

Une œuvre exceptionnelle du maître du Quattrocento Sandro Botticelli (1445-1510) et de son atelier sera mise aux enchères par Maîtres Pierre Emmanuel Audap et Fabien Mirabaud mercredi 29 novembre 2017 à Paris. Estimée entre 500 000 et 700 000 euros, elle provient de collections prestigieuses et découle directement de La Madone à la Grenade conservée à la Galerie des Offices de Florence.

 

 

Si cette œuvre vous semble familière, ça n’est pas uniquement parce qu’elle évoque la grâce avec laquelle Sandro Botticelli excella dans son art. C’est surtout pour ses nombreux points communs avec l’un de ses chefs-d’œuvre, La Madone à la Grenade, conservée aujourd’hui à la Galerie des Offices de Florence.

On y découvre sous une lumière douce et cristalline, une même Vierge, gracieuse et mélancolique, tenant dans sa main gauche une grenade ouverte, qui par sa couleur rouge, annonce la Passion du Christ. Sur ses genoux, l’enfant Jésus y lève quant à lui la main droite en signe de bénédiction. Lire la suite

Art déco : 7 meubles exceptionnels de Printz en vente au château de Vaux-le-Vicomte

Provenant d’une seule et unique collection, des meubles du célèbre décorateur Eugène Printz (1889-1948) seront mis aux enchères par Maître Matthias Jakobowicz dimanche 26 novembre 2017 à Maincy, dans l’enceinte du prestigieux château de Vaux-le-Vicomte. Un événement inédit pour le marché des arts décoratifs du XXe siècle, au sein duquel les pièces de l’ébéniste français, sobres et luxueuses, sont rares.

 

« Deux tables de salon « Éventail », un ancien meuble radio-phonographe, une table ronde, quatre chaises, une desserte roulante, une table de bridge : réunir autant de pièces de cette qualité et provenant toutes de la même collection est tout à fait exceptionnel, s’enthousiasme Emmanuel Eyraud, expert en arts décoratifs du XXe siècle. Une telle vente n’était pas arrivée en France depuis plus de dix ans.» Jamais présentés sur le marché, ces sept meubles furent achetés dans les années 1930 par Henri (1884-1961) et Julie Adelski (1886-1969), un couple de commerçants fortunés, qui détenaient le magasin et l’atelier de fourrure « A l’Ours blanc », situé au 21 boulevard Montmartre à Paris. « Les meubles de Printz étaient déjà très chers à l’époque. Ils étaient destinés à des clients aisés et initiés. » Après le décès du couple Adelski, la collection resta entre les mains des héritiers. Lire la suite

Adjugé ! 200 € un salon en osier 1950’s, des Citroën Dinky Toys pour 880 €…

[Adjugé] Pas besoin de se ruiner pour acheter aux enchères ! La semaine dernière (du 13 novembre au 19 novembre 2017), de nombreux objets et mobilier ont été adjugés à moins de 1 000 euros dans toute la France.

Pour ceux qui aiment remanier en permanence leur intérieur, rien de mieux que du  mobilier léger : un salon en osier des années 1950, composé de trois fauteuils et une table basse, était adjugé 200 € par la maison de vente Millon & associés le 18 novembre dernier.

A l’Hôtel des ventes Giraudeau le 15 novembre, une étonnante boîte revendeur de 6 Citroën Traction (modèle Variante 2 de 1956) de la marque Dinky Toys était quant à elle vendue à 880 .

Lire la suite

Noël J-30 : toutes les idées cadeaux

Et si vous choisissiez les enchères pour vos courses de Noël ? Voici une sélection d’objets et meubles originaux estimés jusqu’à 500 euros, mis en vente partout en France et sur le Live d’Interencheres samedi 25 novembre 2017. L’occasion d’offrir à vos proches des cadeaux uniques à prix accessibles. Petits et grands enfants seront émerveillés devant cette gare centrale miniature de marque Märklin, ou cette chaise enfant de Benjamin Rabier, le créateur de la fameuse « Vache qui rit » dont un plâtre en trompe-l’œil façon bois sera également mis aux enchères. Un sac Jimmy Choo, un carré Hermès, une robe de danse, une lithographie de Maurice Utrillo et une pipe figurant un amusant singe la clope au bec trouveront également aisément leur place sous le sapin !

Lire la suite

A LA UNE : un album lithographique d’Odilon Redon, une poupée de la cour de Louis XVI…

Les enchères sont royales en cette fin de novembre. Une poupée en bois de la cour de Louis XVI sera vendue à Lyon, tandis que seront dispersées à Rennes une frise de Jean-Guillaume Moitte célébrant les triomphes des dieux grecs et à Maincy une esquisse pour le Grand Théâtre de Tours représentant François Ier. Et au programme partout en France : 24 planches lithographiques d’Odilon Redon illustrant La Tentation de Saint-Antoine de Flaubert, une étude de nu dessinée au crayon par William Bouguereau, une huile sur toile de Joseph Marie Vien, une terre cuite représentant Renoir par Aristide Maillol, une chaise Thonet, un piano Steinway & Sons, des bagues en forme de monuments par Jean Boggio… Découvrez notre sélection en images d’objets annoncés dans les ventes aux enchères du 20 au 26 novembre 2017.
Lire la suite

Une Formule 3 de Dallara en vente à Dijon

[L’Occasion de la semaine] Dallara n’a pas la réputation de Ferrari ou Mercedes en matière de voiture de courses. Pourtant, la compagnie italienne est bien connue des aficionados et professionnels de la vitesse. Samedi 25 novembre 2017, une monoplace transalpine de Formule 3 sera mise aux enchères par la maison de ventes Cortot-Vrégille-Bizouard à Dijon.

Ce bolide était destiné à l’origine aux jeunes pilotes espérant un jour succéder à Alain Prost ou Lewis Hamilton en Formule 1. Mis en circulation en 1994, il ne dispose pas de plaque d’immatriculation. Logique puisqu’il voué à passer sa vie sur les circuits. Lire la suite

[Vidéo] Parole d’experts – Estampilles et mobiliers anciens à Rennes

Une galerie de portraits anciens, des meubles estampillés de la fin du XVIIIe siècle, début du XIXe siècles dont ceux de Georges Jacob et de son fils François-Honoré Jacob, une commode estampillée Léonard Boudin d’époque Transition, une pendule Restauration, plus de 300 lots d’exception seront mis aux enchères lundi 20 novembre 2017 par la maison de ventes Rennes Enchères et en direct sur le Live d’Interencheres. Interviews de Maître Carole Jezequel, la commissaire priseur, et de messieurs Bertrand Berthelot et Jean Roudillon, experts de la vente. 
Lire la suite

[Vidéo] Picasso : une peinture exceptionnelle estimée à plus d’un million €

Lundi 20 novembre 2017 à Paris, une huile sur toile du maître du cubisme Pablo Picasso (1881-1973) sera mise aux enchères par la maison de vente Aponem. Estimée entre 1,2 et 1,5 million d’euros, ce portrait d’Enfant réalisé en 1947 provient de l’ancienne collection de Maya Widmaier Picasso, la fille de l’artiste, et n’est jamais passé sur le marché.

Un portrait d’enfant

Cette peinture de Picasso est connue du monde de l’art. Répertoriée dans l’inventaire de la succession Picasso et attribuée alors à sa fille Maya Widmaier Picasso, elle a été exposée en 1995 au Kunstsammlung Nordrhein-Westfalen de Düsseldorf et en 1996 à la Staatsgalerie de Stuttgart. « En 1995, elle était présentée avec d’autres œuvres à l’occasion d’une exposition consacrée au monde des enfants », explique Maître Eric Dumeyniou qui dirigera les enchères pour ce tableau. L’enfance a inspiré à l’artiste nombre de ses toiles. Ainsi, sa propre progéniture – Paul, Maya, Claude et Paloma – parcourt son œuvre, et alterne avec des figures imaginaires, ou tirées du chef-d’œuvre de Vélasquez, Les Ménines. « Certains ont vu dans cet Enfant mis en vente, le portrait de Maya. Mais on ne peut en être certain et cette légende ne reste qu’une hypothèse. » Lire la suite

Adjugé ! + de 50 000 € pour une moissonneuse ou une machine à pointer

[Adjugé] Découvrez notre sélection en images de résultats de biens d’équipement et de matériels professionnels vendus en octobre 2017. Maître Guillaume Cornet adjugeait le 27 octobre dernier à Blois plusieurs moissonneuses-batteuses à plus de 55 000 €. Charrue hydraulique, épandeur de fumier et déchaumeuse à disques étaient également proposés durant la vente (vendus entre 9 800 et 16 800 €).

Côté usinage, la SCP Bérard Péron Girard-Claudon adjugeait notamment à 54 500 € une machine à pointer avec dispositif de rectification verticale Hauser et à 10 200 € une rectifieuse plane à commande numérique Lipemec le 26 octobre à Arbent.

Les prix sont indiqués hors frais de vente.

Lire la suite