Adjugé ! + de 50 000 € pour une moissonneuse ou une machine à pointer

[Adjugé] Découvrez notre sélection en images de résultats de biens d’équipement et de matériels professionnels vendus en octobre 2017. Maître Guillaume Cornet adjugeait le 27 octobre dernier à Blois plusieurs moissonneuses-batteuses à plus de 55 000 €. Charrue hydraulique, épandeur de fumier et déchaumeuse à disques étaient également proposés durant la vente (vendus entre 9 800 et 16 800 €).

Côté usinage, la SCP Bérard Péron Girard-Claudon adjugeait notamment à 54 500 € une machine à pointer avec dispositif de rectification verticale Hauser et à 10 200 € une rectifieuse plane à commande numérique Lipemec le 26 octobre à Arbent.

Les prix sont indiqués hors frais de vente.

Lire la suite

Adjugé ! Lignes de découpe, centre d’usinage… les derniers résultats de mat pro

[Adjugé] Découvrez notre sélection en images de résultats de biens d’équipement et de matériels professionnels vendus en septembre 2017. Vous y découvrirez aussi bien une ligne de découpe adjugée 61 000 € à Fléville-devant-Nancy par Me Herry qu’un girofaneur Kuhn vendu 4 700 € par Me Archambault à Gigny Bussy (ci-dessus) ou un centre d’usinage vertical Optimat de 2014, adjugé 24 500 € à Coulommiers (Mes Dapens-Bauve et Bouvier). Trois licences IV de débit de boissons ont également été proposées aux enchères en septembre dernier. Elles ont trouvé preneur entre 3 000 et 12 000 €.

Les prix sont indiqués hors frais de vente.

.
Lire la suite

Les ventes de fonds de commerce de A à Z

Vous souhaitez ouvrir votre propre boutique ? La vente aux enchères est le moyen idéal pour acquérir un fonds de commerce au meilleur prix, tout en bénéficiant des garanties nécessaires à une transaction sereine. Des restaurants, boulangeries, commerces de bouche, tabacs-presse, fleuristes, brasseries ou coiffeurs, sont notamment mis aux enchères chaque semaine. Trois de nos commissaires-priseurs judiciaires vous conseillent et vous donnent les clés pour tout comprendre aux ventes aux enchères de fonds de commerce. Lire la suite

Adjugé ! Les prix du matériel professionnel (juillet-août 2017)


[Adjugé] Découvrez notre sélection en images de résultats de biens d’équipement et de matériels professionnels vendus en juillet et août 2017. Vous y découvrirez aussi bien l’adjudication à 68 000 euros d’une tribune de l’Evian-Thonon-Gaillard Football Club par Maître Holz à Annecy, qu’un micro tracteur agricole John Deere daté de 2014 vendu 16 000 euros à Cenon par Baratoux-Dubourg Enchères.

Retrouvez en légende de chaque image le nom du commissaire-priseur qui a adjugé ces lots. Les prix sont indiqués hors frais de vente..

Lire la suite

Des meubles design à prix doux

Canapés, fauteuils, chaises, tabourets, tables et pièces design seront mis aux enchères jeudi 21 septembre 2017 par Maître Marielle Digard à Ivry-sur-Seine. Acheté en boutique entre 2015 et 2016, cet ensemble mobilier quasi neuf habillait les locaux d’une entreprise spécialisée dans la communication, l’Agence pour le développement du Val-de-Marne, mise aujourd’hui en liquidation judiciaire. En vente sans prix de réserve, en lots ou à l’unité, ces meubles et objets feront le bonheur des plus offrants. Une occasion avantageuse de meubler son bureau ou son salon… Lire la suite

Le mat pro aux enchères : demandez le programme !

20 000 tonnes de sel de déneigement, une autorisation de stationnement de taxi, une licence IV, les équipements d’une usine de tubes fluo et ceux d’une entreprise spécialisée dans les machines à concasser, découvrez notre sélection en images de lots annoncés dans les ventes aux enchères de matériels professionnels, partout en France, jusqu’au 19 septembre 2017. Lire la suite

[Vidéo] S’offrir le décor d’un jardin à la française

Promenons-nous dans les allées arborées du parc Maupassant de Bois Savary, dans le Maine-et-Loire. Avec ses statues à l’antique, ses colonnes ioniques, son temple et ses grands bassins bordés d’immenses vasques, ce domaine de 25 hectares est typique des jardins à la française du XVIIe siècle. Et pourtant, il n’a poussé qu’en 2003 sur les parcelles agricoles et autres champs qui s’étendaient alors à perte de vue. Les anciens propriétaires de ce lieu aussi fantasque que démesuré l’ont imaginé pour accueillir des mariages, des séminaires ou autres événements retentissants.

Lire la suite