Coups de cœur de commissaires-priseurs

Quand Fernand Léger s’inspire de l’art africain pour créer les décors d’un ballet suédois, quand la dispersion d’un atelier de mécanique révèle des trésors vintage dont 5 lampes Jieldé, quand une vingtaine de chevaux et de poneys s’apprêtent à sauter l’obstacle des enchères : trois commissaires-priseurs de Rennes, de Moulins et de Paris ont choisi trois moments importants dans leurs prochaines ventes.

.

Fernand Léger, l’art africain et le ballet suédois

En 1923, à l’âge de 42 ans, Fernand Léger est invité par la compagnie des Ballets suédois à réaliser les costumes et les décors de leur nouvelle revue intitulée « La création du Monde ». Cette collaboration est l’occasion pour l’artiste d’une réflexion sur l’art africain qui restera unique dans son œuvre.

.

Une gouache de 1936 illustrant parfaitement son travail réalisé pour ce ballet sera mise aux enchères lundi 5 décembre 2016, à Moulins et sur le Live d’Interencheres, Maître Mathilde Sadde-Collette. Cette œuvre estimée de 15 000 à 20 000 euros était conservée dans la même famille certainement depuis sa réalisation. Les propriétaires de la gouache possédaient une menuiserie d’art à Paris dans les années 1920 qui travailla sans doute avec Léger pour la création des décors.

Lien vers l’annonce de vente du lot

.

.

Des lampes Jieldé dans leur jus

Si les chineurs savent qu’il y a toujours de belles trouvailles à faire dans les ventes aux enchères de mobiliers et d’objets d’art, rares sont ceux qui s’aventurent à chiner dans les vacations de matériels professionnels, où les surprises sont pourtant fréquentes en matière de décoration !

.

Ainsi, jeudi 8 décembre 2016, à l’occasion de la dispersion des machines d’une entreprise de mécanique, Maître Xavier Gauducheau, commissaire-priseur à Rennes, mettra aux enchères de nombreux meubles industriels et métalliques (étagères, casiers, servantes), ainsi que 5 lampes articulées Jieldé. Pourvues d’une plaque rivetée au manchon qui authentifie la marque de ces modèles et qui permet de dater leur création des années 1950 à 1970. Très appréciées par les amoureux du vintage, ces lampes Jieldé seront assorties de frais réduits à seulement 14,40 %.

Lien vers l’annonce de la vente

.

.

Miser sur le bon cheval !

Baccarat de Lavardin, Chakti Confidence, Champagne M’Aurea, Big Bang de l’Oise, Ch’tite Lili : non il ne s’agit pas de surnoms choisis par les artistes d’un nouveau collectif d’art contemporain mais de chevaux et de poneys de sport qui seront mis aux enchères mardi 6 décembre 2016 par Maître Marielle Digard.

.

De races Zangersheide, Selle Français ou BWP, les 20 équidés sélectionnés pour la vente ont tous été élevés et entraînés pour le saut d’obstacles. Agés de 3 à 7 ans, les femelles et hongres (mâles castrés) de robe alezan (couleur roux-brun) et bai (marron-chocolat), sont estimés de 7 000 à 70 000 euros. Les frais de cette vacation originale ne seront que de 12 % et le lieu de la mise aux enchères sera dévoilé juste avant la vente.

Lien vers l’annonce de la vente

Enregistrer

.

.

.

Les commentaires sont fermés.