René Crevel, entre Art déco et quiproquo

Samedi 14 janvier 2017 à Fécamp et en Live sur Interencheres, Maître Sébastien Chalot mettra en vente un vase de René Crevel (1892-1971) et rendra ainsi hommage à cette figure importante du mouvement Art déco, injustement oubliée.

.

vase

Un vase moderne pour l’exposition Art déco

Ce vase ovoïde en porcelaine de Limoges est une pièce créée par l’artiste René Crevel (1892-1971) à l’occasion de l’Exposition internationale des Arts décoratifs et industriels modernes organisée à Paris en 1925. Le décor sculptural, tout en finesse, présente un groupe de femmes nues évoluant dans un cadre végétal d’inspiration cubiste. « Cet objet fait partie d’une série de six vases en porcelaine conçue pour le pavillon du Limousin, commente Maître Sébastien Chalot, qui dirigera la vente. Il a été fabriqué à partir d’un dessin de René Crevel par la manufacture de porcelaine Bernardaud, l’une des plus importantes dans les années 1920, active à Limoges depuis 1863. »

 

Une redécouverte inédite

Si la genèse de cette série est assez bien connue, le parcours des vases au lendemain de l’exposition demeure, lui, parfaitement mystérieux. « Après 1925, on perd la trace des six vases, ajoute le commissaire-priseur. Pendant longtemps, personne n’a su ce qu’ils étaient devenus. L’un d’eux a été récemment acquis par le musée Adrien Dubouché à Limoges, spécialisé dans la porcelaine. Celui que nous mettrons aux enchères est le second à réapparaître : il était conservé dans la famille de l’artiste depuis l’exposition. »  Mais quatre vases sur six sont encore aujourd’hui portés disparus.

 

Le chef-d’œuvre d’un artiste oublié

La vie de René Crevel est souvent confondue avec celle de son homonyme, le célèbre poète dadaïste et surréaliste qui se suicida à 35 ans. Cette confusion a hélas desservi la renommée de l’artiste, qui fut pourtant l’une des plus importantes figures du mouvement Art déco en France. Pendant l’entre-deux guerres, René Crevel a ainsi participé à de nombreux salons et expositions. Il a notamment produit des modèles de vases, mais aussi des peintures, des gouaches, ou des cartons de tapisserie. Vendredi 14 janvier à Fécamp, Maître Chalot mettra en vente une vingtaine d’œuvres de cet artiste rare sur le marché, dont ce vase en porcelaine de Limoges estimé entre 8 000 et 12 000 euros.

.

Lien vers l’annonce de vente de ce lot

Les commentaires sont fermés.