Des intérieurs privés à visiter et à saisir

En septembre, les enchères investissent les châteaux et demeures bourgeoises, pour disperser l’ensemble de leur mobilier aux quatre coins de la France. L’occasion de faire de bonnes affaires ou de prolonger encore un peu les vacances en profitant d’une sortie en famille.

A la visite classique de monuments historiques, préférez pour cette rentrée celle, plus atypique, d’une propriété privée. Le temps d’une journée, celle-ci se transforme en une salle de vente éphémère. Accompagnés du commissaire-priseur, vous pénétrerez dans l’intimité d’une demeure urbaine du XIXe siècle, d’une congrégation religieuse, d’un château beaujolais ou d’une belle propriété angevine. Laissez-vous alors séduire par son mobilier car tout doit disparaître ! Suivez le guide…

 

Du mobilier au véhicule

De la commode Louis-Philippe à la valise en cuir vintage, en passant par le mobilier de jardin en rotin, le lustre en verre de Murano, le riche lit à baldaquin, la caméra Eumig, les minéraux et souvenirs de voyage, l’assiette en porcelaine de Chine, la toile du goût de Chardin, les paniers en osier, le miroir de style, sans oublier la Peugeot 205 dans le garage, le frigo et l’imposante sculpture en bronze du hall d’entrée… il y en a pour tous les goûts ! Avec des estimations débutant à quelques dizaines d’euros et sans prix de réserve, il y a de quoi satisfaire l’amateur d’objets anciens, comme celui venu pour meubler, équiper et décorer son logement au meilleur prix.

 

13 ventes déjà annoncées en septembre

Une dizaine de ventes « sur place » sont déjà annoncées sur Interencheres pour les semaines à venir. Ces vacations parfaitement légales interviennent à la suite d’une succession, d’une procédure judiciaire ou d’un simple déménagement. Quiconque souhaite vider sa propriété, peut ainsi solliciter le commissaire-priseur et opter pour une vente au sein même de son domicile.

 

Une promenade estivale

Le jour de la vacation, le commissaire-priseur se déplace de pièce en pièce ou reste devant la propriété pour mettre l’intégralité du mobilier aux enchères. « Ces ventes à la promenade attirent toujours beaucoup de monde, détaille Maître Charles Gillardeau. Ils sont nombreux à vouloir rapporter un petit souvenir du lieu et incitent les voisins, les curieux, les chineurs à dévaliser la maison ! » Pour le commissaire-priseur de Brive-la-Gaillarde, ces dispersions sur place sont aussi une véritable aubaine pour les vendeurs : « en plus de faciliter la vente de tous leurs biens, et notamment des lots que nous n’aurions jamais proposés en salle, ces vacations évitent à nos clients de payer des frais de transport, puisqu’ils récupèrent immédiatement leurs nouvelles acquisitions. »

 

Retrouvez les prochaines ventes sur place :

Lundi 4 septembre près de Toulon

Samedi 9 septembre à La Bazoche-Gouet (Eure-et-Loir)

Samedi 9 septembre près de Troyes

Samedi 9 septembre près de Lyon

Vendredi 15 septembre près de Blois

Vendredi 15 septembre dans l’Oise

Samedi 16 septembre près de Deauville

Dimanche 17 septembre près de Lyon

Samedi 23 septembre près de Paris

Samedi 23 septembre près de Paris

Dimanche 24 septembre près de Bergerac (Dordogne)

Mardi 26 septembre près de Lyon

Samedi 30 septembre près de Lyon

Samedi 30 septembre à Baugé (Maine-et-Loire)

 

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.