Dans l’intimité de Foujita et Desnos

 

Lors d’un inventaire routinier, Maître Bruno Roquigny découvre par hasard au fond de cartons des lettres, photographies, tableaux ayant appartenu à Youki Desnos-Foujita (1903-1964), compagne du poète Robert Desnos (1900-1945) et du peintre Léonard Foujita (1886-1968). Témoignage émouvant de la vie artistique de l’entre-deux-guerres, cet ensemble exceptionnel sera mis en vente jeudi 18 mai 2017 à Saint-Valery-en-Caux (Normandie) et sur le Live d’Interencheres.

 

Les confidences des artistes de l’entre-deux-guerres

Parcourir ces manuscrits, ces objets dédicacés ou ces albums photos laisse l’heureuse sensation d’une découverte indiscrète, celle de la vie intime de l’illustre entourage de Youki. Muse des artistes, elle conserva les documents les plus personnels de ses amants Robert Desnos et Léonard Foujita, dont elle confia une partie à la bibliothèque littéraire parisienne Jacques Doucet. Le reste fut récupéré par un admirateur de Robert Desnos, qui, poursuivant des recherches sur le poète, rencontre et se lie d’amitié avec le couple Foujita. C’est sa collection qui est aujourd’hui mise en vente : une mine d’or pour tous les amoureux de l’art de l’entre-deux-guerres.

 

 

Au fil de la collection, du document privé à l’oeuvre d’art…

Des albums photos personnels du couple Foujita, des photographies d’amies et maîtresses de Robert Desnos, côtoient une correspondance des plus intimesUne lettre autographe dévoile ainsi l’amour secret de la photographe Claude Cahun pour Robert Desnos. Celle qui est pourtant connue pour son attrait pour la gente féminine, adresse ainsi au poète plusieurs autoportraits photographiques, en tenue légère, qu’elle annote de messages éloquents : « Je pense souvent à vous. Est-ce que cela se voit sur cette photo ? »

A ces documents privés, succèdent des œuvres de Léonard Foujita esquissées sur des manuscrits, des brouillons de poèmes de Robert Desnos, un rare kinopocket de 140 photos représentant le couple Foujita sur la plage et s’animant dès lors qu’on le feuillette, une toile de Georges Malkine ou encore un couvercle de fromage avec une dédicace de Picasso à Youki, estimé entre 2 000 et 3 000 euros). Cette vente, dont tous les lots seront vendus sans prix de réserve et dont les estimations démarrent à 10 euros , abrite ainsi de belles surprises…

 

Lien vers l’annonce de la vente

 

Les commentaires sont fermés.