L’été de tous les succès !

Interencheres reste ouvert tout l’été avec des ventes aux enchères organisées du 1er juillet au 31 août 2017 partout en France et retransmises sur le Live. Depuis votre serviette de plage ou votre canapé, vous pourrez acquérir une longue vue de capitaine ou d’autres objets de déco parfaitement maritimes. Vous pourrez démarrer une collection de tableaux à petits prix, redécouvrir l’art de la tapisserie qui se hisse aujourd’hui au sommet des enchères, pénétrer dans une demeure bourgeoise pour découvrir et acquérir tous ses secrets de famille… Et vous pourrez également vous faire plaisir avec des bijoux, des voitures, miniatures ou de collection, et de l’art contemporain.

 

Prenez le large

 

De Deauville à Cannes, en passant par La Baule et Saint-Malo, les ventes de marine soufflent un vent d’air frais sur les enchères de l’été, avec des tableaux de navires, des globes terrestres, des maquettes de bateau et des longues-vues. Embarquement immédiat pour tous les explorateurs, passionnés de voyages et de navigation…

 

 

 

 

Un peu d’exotisme

 

De l’Afrique à l’Asie, les enchères estivales repoussent les frontières. Les couleurs chaleureuses des peintures orientalistes de Louis-Emile Pinel de Grandchamp (1831-1894) se mêlent à l’élégance et la finesse de l’art chinois.

 

 

 

 

La tapisserie c’est tendance !

 

Des traditionnelles scènes de chasse aux grands programmes décoratifs, en passant par les créations contemporaines, la tapisserie connaît ces dernières années un regain d’intérêt et plus fortement encore depuis l’ouverture de la Cité internationale de la tapisserie à Aubusson en juillet 2016. Les enchères de cet été en proposent des modèles à tous les prix…

 

 

Guy de Chaugnac Lanzac dit Dom Robert (1907-1997), Le Vainqueur, tapisserie de l’atelier Suzanne Goubely Aubusson, justifiée 1/6, 165 x 176 cm. Estimation : 12 000 – 15 000 euros.

Les décors frais et colorés de Dom Robert, né Guy de Chaunac Lanzac (1907-1997), affolent les enchères ces dernières années. Ce prêtre à l’abbaye d’En-Calcat dans le Tarn est remarqué par Jean Lurçat en 1941, qui s’émerveille devant ses natures fraîches et chamarrées, peuplées d’animaux. Cette rencontre décisive conduira le moine bénédictin à entamer une collaboration avec la manufacture d’Aubusson, d’où cette tapisserie est tirée, provenant de l’atelier Suzanne Goubely, connu pour avoir insufflé un vent nouveau sur la production. Titrée Le Vainqueur, cette tapisserie magnifie le roi des oiseaux, faisant confondre par un subtil jeu d’arabesque, son plumage avec un feuillage luxuriant.

Salorges Enchères, mercredi 2 août à La Baule

 

 

 

Art contemporain

 

Des acryliques expressionnistes et hautes en couleurs du chef de file de la figuration libre, Robert Combas, aux encres abstraites, sobres et épurées d’Olivier Debré, en passant par les jeux optiques de Victor Vasarely, les œuvres des plus grands artistes de l’art moderne et contemporain sont aussi au programme de l’été.

 

 

 

 

Bijoux, montres et parfums

 

Pour agrémenter et embaumer les douces soirées d’été, de nombreux bijoux, accessoires de mode et élégants flacons de parfum seront proposés aux enchères partout en France.

 

 

 

 

Tendance déco

 

 

Lalique (France), Rêverie, paire de serre-livres en cristal et cristal dépoli, chacun signé à la base, hauteur : 22 cm. Estimation : 400 – 600 euros.

 

Perpétuant la tradition du maître verrier et joaillier René Lalique, la prestigieuse maison française Lalique mêle l’Art nouveau à l’Art déco et donne vie à la matière. Usant d’un savoir-faire reconnu, elle travaille le cristal par un subtil jeu d’ombre et de lumière, et alterne une finition transparente et brillante à un rendu mat et satiné.

 

Chalot & Associés, dimanche 23 juillet à Fécamp

 

 

 

 

 

Démarrer une collection

 

Cabinet d’art ancien, galerie d’idoles ou museum d’histoire naturelle : Interencheres déborde de trésors et donne toutes les idées nécessaires à la création de son petit musée privé, à prix abordable ! Les enchères sont l’assurance d’acquérir, au prix le plus juste, des pièces de qualité dont l’authenticité est 100 % garantie par les commissaires-priseurs.

 

 

Ecole française du XVIIIe siècle, L’embarquement pour Cythère, huile sur toile rentoilée, 48 x 70 cm. Estimation : 900 – 1 200 euros.

Dans le style rococo, ce paysage idéalisé et champêtre, aux coloris pastels, évoque la célèbre toile que le maître des scènes galantes, Antoine Watteau (1684-1721), peint en 1717. Fidèle au récit de la mythologie grecque, elle figure l’embarquement de plusieurs couples qui, guidés par Cupidon, s’apprêtent à rejoindre par la mer Egée, l’île de Cythère, lieu de tous les plaisirs amoureux.

 

Philocale, jeudi 6 juillet à Saint-Jean-de-la-Ruelle

 

 

 

 

En voiture !

 

Grandeur nature ou miniature, les voitures de collection empruntent cet été le chemin des enchères, accompagnées de leurs mascottes !

 

 

 

 

 

Comme à la maison !

 

Cet été, les enchères de meubles et objets d’art voyagent dans de belles demeures bourgeoises et châteaux en Vendée et ailleurs. Ces ventes « sur place » peuvent être l’occasion d’une agréable sortie en famille… Qui n’a jamais rêvé d’être une petite souris pour aller fureter dans la maison d’à côté ? Grâce aux commissaires-priseurs, vous pourrez non seulement pénétrer dans la demeure de votre voisin, mais acheter également du mobilier ! Cette transaction parfaitement légale se pratique dans le cadre de ventes dites « sur place ».

 

Couton Veyrac Jamault, mardi 11 juillet vente dans un château en Vendée

Les commentaires sont fermés.