Peugeot : une collection historique aux enchères

Il n’est pas nécessaire d’avoir des dizaines de véhicules coûtant des milliers d’euros pour se définir comme un collectionneur. Mais il faut un véritable investissement, en temps comme en argent, pour atteindre le gotha à l’image de Dominique Masmonteil. Passionné de Peugeot, ce collectionneur a réuni près de 200 automobiles de la marque de Sochaux et il est devenu une référence mondiale concernant sa voiture fétiche, la Peugeot 202. Aujourd’hui, il a décidé de se « consacrer à d’autres passions » selon l’expert de la vente Guillaume Waegmaecker et il disperse donc le « noyau dur » de son garage personnel. Pour montrer à quel point ce monsieur est une référence dans le monde des collectionneurs, il faut savoir qu’il a également co-fondé en 1982  l’association « Les Amis du Lion » regroupant des amateurs de voitures anciennes de la marque Peugeot.

Voici une sélection de cette vente qui sera organisée le 15 juillet 2017 par Morlaix Enchères, dans le cadre de la Manifestation organisée par l’association Calandre et Torpédo qui célèbrera les 70 ans de la Renault 4 cv à Plouigneau dans le Finistère. Il n’y aura pas que des 202, mais il s’agira du cœur de la vente.

.

Lien vers l’annonce de la vente

.

Sélection de cinq véhicules phares

.

Cette 202 canadienne de 1948 est très certainement celle dont l’apparence est la plus étonnante, avec sa couleur ivoire pour la carrosserie accompagnée de boiseries. Estimé entre 13 000 et 15 000 euros, cet exemplaire roulant est « exceptionnel par sa rareté et son look vintage », explique l’expert de la vente. Mais il serait utile de finir sa restauration (sellerie, bas de caisse…).

.

.

.

.

.

.

.

.

.

Dans un style un peu plus raffiné, on trouve par exemple cette 202 découvrable de 1939. Avec sa robe blanche et ses jantes pilote rouge, elle pourrait presque servir pour un mariage. Elle dispose même de l’intérieur écossais « entièrement refait en conformité avec l’origine ». Ayant parcouru 71 634 kilomètres, cette automobile de 6 CV a la particularité d’avoir participé à plusieurs reprises au Tour de Bretagne. Si cette voiture roule encore, une révision s’impose avant de reprendre la route. On remarque par exemple quelques accrocs, aussi bien au niveau du capot que de la capote ou le bas de caisse. L’estimation est également comprise entre 13 000 et 15 000 euros.

.

.

.

.

.

.

La canadienne n’est pas la seule à pouvoir se démarquer par son originalité. Dans ce domaine, cette Peugeot 202 U version « paquet de tabac » fait forcément bonne figure. Ce modèle de 1947 a la particularité d’afficher une publicité pour Peugeot sur sa carrosserie car elle appartenait à un garage du constructeur avant d’atterrir dans cette collection. Affichant 48 990 kilomètres au compteur, ce véhicule peut se vanter d’encore disposer d’une sellerie d’origine en « très bel état », comme sa structure en acier. Selon l’expert de la vente, son « état de conservation est exceptionnel pour un modèle de ce type », à savoir un utilitaire. Si le véhicule est tournant, il nécessite d’être révisé et remis en marche. Son estimation est comprise entre 4 000 et 5 000 euros.

.

.

.

.

.

Voici le tout dernier modèle de Peugeot 202 acquis par notre collectionneur, avec cette version berline de 1938. Avec son toit ouvrant et sa sellerie en simili-cuir, ce modèle affiche de bons atouts. Ayant parcouru seulement 3 740 kilomètres, ce véhicule tournant est estimé entre 4 500 et 5 000 euros. Anecdote amusante, cette voiture appartenait auparavant au célèbre dessinateur et champion automobile Claude Berton.

.

.

.

.

.

.

.

.

On pourrait difficilement finir cette sélection sans mentionner cette 202 familiale de 1949 et ses 32 000 kilomètres. De couleur aubergine et estimée entre 8 000 et 10 000 euros, cette automobile a longtemps été un exemple pour la marque. Elle a notamment été exposée à différentes reprises au musée Peugeot de Sochaux, ainsi qu’au salon Rétromobile ou même lors du Défilé du siècle à Paris sur les Champs Elysées, en 1998.

Les commentaires sont fermés.