[Vidéo] Picasso : une peinture exceptionnelle estimée à plus d’un million €

Lundi 20 novembre 2017 à Paris, une huile sur toile du maître du cubisme Pablo Picasso (1881-1973) sera mise aux enchères par la maison de vente Aponem. Estimée entre 1,2 et 1,5 million d’euros, ce portrait d’Enfant réalisé en 1947 provient de l’ancienne collection de Maya Widmaier Picasso, la fille de l’artiste, et n’est jamais passé sur le marché.

Un portrait d’enfant

Cette peinture de Picasso est connue du monde de l’art. Répertoriée dans l’inventaire de la succession Picasso et attribuée alors à sa fille Maya Widmaier Picasso, elle a été exposée en 1995 au Kunstsammlung Nordrhein-Westfalen de Düsseldorf et en 1996 à la Staatsgalerie de Stuttgart. « En 1995, elle était présentée avec d’autres œuvres à l’occasion d’une exposition consacrée au monde des enfants », explique Maître Eric Dumeyniou qui dirigera les enchères pour ce tableau. L’enfance a inspiré à l’artiste nombre de ses toiles. Ainsi, sa propre progéniture – Paul, Maya, Claude et Paloma – parcourt son œuvre, et alterne avec des figures imaginaires, ou tirées du chef-d’œuvre de Vélasquez, Les Ménines. « Certains ont vu dans cet Enfant mis en vente, le portrait de Maya. Mais on ne peut en être certain et cette légende ne reste qu’une hypothèse. »

 

 

Un chef-d’œuvre cubiste de 1947

Datée au dos du 30.04.47, cette huile sur toile précède de quelques jours la naissance de Claude Picasso, qui, de l’union de l’artiste et Françoise Gilot, vient au monde le 15 mai 1947. « Elle révèle une partie de son œuvre où il privilégie des tons gris-bleutés. » Derrière ces quelques traits de pinceau assurés qui laissent deviner la silhouette d’une fillette, on reconnaît le style que l’artiste employa notamment autour de 1946 pour représenter sa compagne de l’époque. Dans une veine cubiste, il recoure ainsi au rectangle pour figurer une jambe, au cône pour dessiner une main, au rond pour ébaucher un visage. « Mais ce portrait en pied que Picasso réalise en milieu de carrière, n’est pas une composition cubiste très architecturée », note le commissaire-priseur. Ainsi, derrière cet assemblage de formes géométriques, la figure demeure et apparaît distinctement.

 

 

Une toile inédite en vente aux enchères

Restée jusqu’alors au sein de collections privées, cette huile sur toile passera pour la toute première fois aux enchères lundi 20 novembre 2017 à Paris. « C’est un événement. Les œuvres de Picasso sont rares en ventes aux enchères et particulièrement en France ». Sur le marché, elles atteignent d’ailleurs des prix records. Ainsi, en 2015 à New York, Les Femmes d’Alger de 1955 intégrait le top 5 des toiles les plus chères vendues aux enchères, adjugée 160 millions de dollars hors frais, soit  plus de 142 millions d’euros (179,365 millions de dollars avec les frais). « Le tableau que nous mettons en vente est estimé entre 1,2 et 1,5 million d’euros. Il devrait susciter l’intérêt des collectionneurs du monde entier, mais aussi des musées (comme le Musée Picasso à Paris) et peut-être des fondations privées, qui sont de plus en plus nombreuses ces dernières années. »

 

Découvrez cette toile de Picasso en vente lundi 20 novembre 2017 à Paris

 

 

 

Image : Copyright Succession Picasso 2017

Les commentaires sont fermés.