Vente d’un casino de la Croisette

 

Direction la Croisette : le légendaire casino cannois Palm Beach déménage. Pour rendre un dernier hommage à ce lieu historique, une vente aux enchères exceptionnelle de ses objets mythiques, est organisée par Maître Jean-Pierre Besch, dimanche 4 juin 2017 à Cannes et sur le Live d’Interencheres.

 

La fin d’un lieu d’exception

Né en 1929, le Palm Beach fût le plus grand casino d’été de France. Emblème des années folles, cet édifice classé au patrimoine historique a accueilli la jet set de l’époque mais aussi des monarques, des aristocrates et des artistes de légende, comme Edith Piaf ou Marlène Dietrich. En 2002, le groupe Partouche ressuscite le mythe en installant, au cœur du bâtiment, ses machines à sous et ses tables de jeux de l’hôtel Carlton.

 

Ses objets mythiques aux enchères

Mobilier, tables de jeu, roulettes, blackjack, machines à sous, éléments de décor, lustres, vaisselles, jetons… Tous les emblèmes de ce lieu mythique seront mis aux enchères, comme le comptoir du bar, estimé entre 12 000 et 15 000 euros. Ce meuble en acajou a été rendu célèbre grâce au film « Mélodie en sous-sol » réalisé en 1962 par Henri Verneuil, dans lequel Alain Delon apparaît en smoking dans une scène caractéristique de l’élégance à la française. Autre témoin historique, le piano Steinway & Sons datant des années 20/30 en bois épicéa et estimé 35 000 euros, a joué tous les airs des années 30 à nos jours, de Louis Armstrong à Charles Aznavour en passant par Duke Ellington. Enfin, la table poker Charity, estimée 5 000 euros et signée par Adrian Brody, Dennis Hopper, Salma Hayek, Woody Harrelson, Goldie Hawn, Tim Robbins, Edward Norton et Alice Taglioni, témoigne des illustres fréquentations de l’établissement.

 

Quand l’art s’en mêle

Pour rendre hommage à ce lieu de légende, 150 peintres, sculpteurs, plasticiens et photographes ont répondu présent en réalisant des œuvres sur le thème « Jeux, Hasard et Cinéma ». A cette occasion, dix d’entre eux ont customisé les dix statues Colosses de la Galerie du Palm Beach : Richard Orlinski, Ben, Patrick Moya, Kristian… Estimées entre 15 000 et 40 000 euros, ces créations seront mises aux enchères en même temps que les objets du Palm Beach.

 

Lien vers l’annonce de la vente

Les commentaires sont fermés.