Pagode : l’élégance selon Mercedes

mercedes-occas[L’Occasion de la semaine] La Mercedes Pagode doit son nom à la forme courbée de son toit, qui rappelle celle des temples bouddhistes… Il s’agit pourtant d’une automobile allemande, dessinée par un Français réputé dans ce secteur, Paul Bracq. Mardi 21 mars 2017, Maître Hervé Legroux proposera à la vente un modèle de Pagode 230 SL de 1966 à l’Hôtel des ventes de Rodez. Cet exemplaire, qui « fonctionne parfaitement », selon le commissaire-priseur, a parcouru 61 929 kilomètres et a bénéficié d’une restauration de sa carrosserie ainsi que de sa mécanique relativement récemment. Petit bonus, elle possède même sa radio d’origine Becker qui… fonctionne encore ! Sa mise à prix est fixée à 40 000 euros avec son carnet d’origine.
.
Commercialisée pendant un peu moins de dix ans, jusqu’au début des années 70, cette automobile a été vendue à près de 50 000 exemplaires. Une bonne partie de cette production a d’ailleurs été écoulée aux Etats-Unis. Elle affiche des capacités intéressantes pour l’époque, avec une vitesse maximale de l’ordre de 200 km/h et un passage de 0 à 100 km/h en seulement onze secondes, le tout avec une boîte manuelle à quatre vitesses.
.
Lien vers l’annonce de vente de la Mercedes Pagode

Les commentaires sont fermés.