[Vidéo] Des véhicules agricoles dignes d’un musée

C’est une vente de véhicules de collection dignes d’un musée qu’organisera Maître Xavier Gauducheau vendredi 22 septembre 2017 à Jussac dans le Cantal et sur le Live d’Interencheres. Pourtant il ne s’agira pas de bolides puissants ni même d’illustres voitures d’époque, mais plutôt de tracteurs et autres camions historiques appartenant à un ancien négociant en matériel. Précision utile, ces engins n’ont « pas été touchés » depuis trente ans par sa famille et devront être enlevés par les acheteurs au plus tard trois jours après la vente.

Pour se payer un morceau de l’histoire du monde agricole, il ne faudra pas forcément débourser plusieurs milliers d’euros, il y aura plusieurs modèles très abordables à l’image de ces deux premiers véhicules :

.

Les tracteurs McCormick Deering 10-20 et ce Fordson sont tous les deux estimés à seulement 500 euros. La conception du premier a démarré en 1929 et sa puissance est de l’ordre de 20 ch. Le second bénéficie d’une puissance d’environ 27 ch et a la particularité d’avoir été fabriqué par la compagnie d’Henry Ford & Son, Inc, il y a cent ans. L’entreprise était menée par l’industriel américain de renommée international et son fils, Edsel.

.

Ce tracteur de quasiment trois mètres de long est de nationalité anglaise, produit par une société créée à Birmingham. Mais il peut aussi se vanter d’origines tricolores puisque le tracteur Austin a été construit dans l’Oise, à Liancourt, en 1921. Une nouvelle preuve historique de l’industrialisation de l’agriculture au début du siècle dernier.

.

.

.

.

.

.

.

A mi-chemin entre les mini-tracteurs et les camions, on trouve également des engins comme ce tracteur de la marque anglo-hongroise HSCS (Hofherr Schrantz Clayton Shuttleworth). Estimé à 7 500 euros, il pourrait très bien avoir sa place dans un livre d’histoire. Il a été fabriqué à Budapest en Hongrie entre 1928 et 1935 et les moteurs de cette compagnie étaient connus à l’époque pour leur aspect novateur.

.

.

.

.

.

.

Pour le lot phare de la vente, l’estimation a été fixée à 15 000 euros. Ce prix s’explique en partie par l’âge avancé de ce camion Renault de type EG, puisqu’il a la particularité d’avoir plus d’un siècle. En effet, Il a commencé sa longue carrière dans l’artillerie lourde en 1914, avant d’être réformé pour intégrer le monde agricole à la fin de la Première Guerre mondiale. Ce poids-lourd dispose d’un moteur quatre cylindres capable de pousser jusqu’à 1 000 tours par minute, avec quatre roues motrices et une boîte de vitesses à quatre rapports.

.

.

.

.

.

Enfin, on trouvera également de très nombreux petits lots, à moins de 100 euros dignes de la « caverne » d’un collectionneur-mécanicien. Cette locomobile est assez représentative de la diversité de cette vente très fournie. Il s’agit d’un modèle réduit d’une locomotive de la marque Mamod,de moins de 30 centimètres de long. Elle est estimée à 80 euros.

.

.

.

.

.

.

.

Lien vers l’annonce de vente

 

Des véhicules agricoles dignes d’un musée from interencheres.com on Vimeo.

Les commentaires sont fermés.