Toutes les collections ont rendez-vous à Dijon

Mille encriers, 300 pots à moutarde, 170 anciennes plaques émaillées de marques automobiles (Michelin, Peugeot, Renault, Total…), des anciennes radios, des ours en peluche, des reliquaires, 750 lots de voitures dont de nombreuses Dinky toys, toutes les collections seront célébrées du lundi 22 au dimanche 28 septembre 2014 à Dijon. Pour faire connaître leur métier et donner envie au public d’enchérir, les trois maisons de ventes dijonnaises s’associent pour organiser une semaine d’enchères sur le thème des collections. Les estimations démarreront à 20 euros !

Lire la suite

Une chasse aux œufs 100 % naturelle

Finie la mode des œufs en chocolat ou en sucre pour Pâques. En 2014, la tendance est à la coquille naturelle ! Un juste retour aux origines de cette tradition, qui remonte à l’Antiquité. Il était alors de coutume d’offrir des œufs pour célébrer la fécondité et le renouveau. C’est réellement à partir du XIIIe siècle que les premiers œufs peints firent leur apparition en Europe. Les œufs de poule s’échangeaient alors à l’occasion de la fin du Carême, pour fêter la fin des privations de l’hiver.
Lire la suite

Dans l’intimité de l’homme au canotier

De ses légendaires chapeaux de paille aux photos dédicacées de ses célèbres amis en passant par ses pianos et sa baignoire : les souvenirs de la star du music-hall Maurice Chevalier seront dispersés le 9 décembre 2013 à Paris. L’occasion de redécouvrir les folles années de cette vedette de l’entre-deux-guerres.

Lire la suite

Les souvenirs d’un roi blanc d’Afrique

Inventeur de la roue de vélo, adepte des traversées de la France en bateau ou en vélo, Aimé Olivier de Sanderval s’est aussi passionné pour l’Afrique, où il est devenu roi du Kahel. Si une partie de sa collection d’art africain est exposée au musée du Quai Branly, une trentaine de ses pièces muséales seront dispersées le samedi 30 novembre depuis Marseille et en direct sur le Live d’Interencheres.  Lire la suite

La collection Demotte-Macé aux enchères

.

En permettant aux musées du monde entier d’acquérir les plus belles sculptures du Moyen Age, l’antiquaire Georges-Joseph Demotte a largement contribué au renouveau du goût pour l’époque médiévale. Le 23 septembre à Suresnes, sa collection de pierres d’exceptions — étoffée à la suite par Andrée Macé — sera dispersée aux enchères. Lire la suite

Le Twitter des années quarante

[Le lot du jour] Malgré les apparences, ce panier d’osier n’est pas une version design d’un cartable d’écolier… Pendant la Seconde Guerre mondiale, il était destiné aux militaires de l’armée suisse qui l’employaient comme cage à oiseaux. Mais attention, pas pour n’importe quel volatile ! Seuls les pigeons voyageurs, envoyés au-delà des lignes ennemies pour récupérer les messages espions, avaient le droit d’y faire leur nid.

.

Estimée de 60 à 80 euros, cette cage portative protégée par un tissu en toile kaki figure dans l’étonnante collection dédiée aux transmissions militaires qui sera dispersée le dimanche 15 septembre par la Galerie de Chartres. Emetteurs-récepteurs français, anglais, soviétiques et des pays de l’Est… plus de 400 appareils seront mis aux enchères pour des estimations s’étalant de 100 à 400 euros.
.

Lien vers l’annonce de vente du lot

Les bonnes ondes de Maurice Privat

.
Initiateur du premier journal parlé à la radio, astrologue des plus grandes personnalités politiques de l’époque mais aussi écrivain, Maurice Privat multipliait les casquettes avec à chaque fois la même ferveur et la même détermination. Les samedis 7 et 14 septembre 2013 à l’hôtel des ventes de Compiègne, Maître Dominique Loizillon dispersera ses étonnants souvenirs…
Lire la suite

Mister Paddington et les 200 oursons

[Le lot du jour] Avec son chapeau de pluie et son duffle-coat, il reste le plus élégant des ours en peluche. Révélé au grand public dans les années 1970 par le dessin animé anglais qui l’a rendu célèbre, Mister Paddington continue de faire chavirer le cœur des petits comme des grands enfants.

.

Le samedi 15 juin, l’hôtel de ventes de Granville mettra aux enchères ce modèle réalisé par la célèbre maison américaine John Wright, réputée pour la grande qualité de ses jouets.

.

Si leurs oursons se vendent neufs à plus de 1 000 dollars, notre modèle est estimé de 100 à 150 euros. Il appartenait à une passionnée d’ours en peluche, dont le mari voyageur profitait de ses déplacements professionnels pour lui ramener de nouveaux compagnons des quatre coins du globe. Sa collection de 200 oursons, dont Mister Paddington et sa petite valise (contenant un pot de marmelade, son péché mignon), sera dispersée à partir de 14h30.

Lien vers l’annonce de vente