3 coups de cœur de commissaires-priseurs

 Un grand saut(oir) vers l’Art déco signé Cartier, un voyage romantique en Italie avec le peintre Ponthus-Cinier et un duel au pistolet avec des armes d’époque Napoléon III… Ces sensations fortes vous sont offertes par trois commissaires-priseurs et leurs prochaines ventes aux enchères, toutes retransmises sur le Live d’Interencheres. 

Lire la suite

Les plans de bataille de la guerre d’Indépendance

20160607-cartes-ban

Actualisation du 13 juin 2016 : Les souvenirs de la guerre d’Indépendance des États-Unis d’Amérique, provenant de la collection du Général de Rochambeau et sauvés des souris après leur découverte dans les greniers d’un château du Berry, ont été adjugés 1,6 millions d’euros, dont 720 000 euros pour une grande carte de New York, qui devient l’une des plus chères de l’histoire.

[Le lot du jour] New York, été 1781. La ville devient l’un des enjeux majeurs de la guerre d’Indépendance des Etats-Unis. Les 6 000 Français présents sur le terrain, alliés des Américains contre les Britanniques, sont alors dirigés par le général Jean-Baptiste Donatien de Vimeur, comte de Rochambeau. Pour conduire les opérations, le chef militaire s’appuie sur un corpus extrêmement précis et documenté de plans de bataille figurant les positions de l’armée franco-américaine et celles de l’armée britannique. Ces cartes contribueront d’ailleurs à convaincre George Washington de ne pas attaquer New York Lire la suite

Coups de cœur de commissaires-priseurs

2016-04-28-coups-de-coeur

Dans le dressing d’une élégante, dans le grand parc d’un château peuplé d’animaux de bois, de résine, de métal et de bronze, dans les tranchées avec les Poilus et au cœur de la créativité d’un peintre baroque, ce week-end (30 avril et 1er mai 2016) les enchères voyagent à travers les lieux et les époques.

Lire la suite

Une fine lame à Fontainebleau

[Vente à venir] Après son coup de marteau à 1 500 000 euros pour le chapeau de Napoléon 1er le 16 novembre dernier, Maître Jean-Pierre Osenat organise le dimanche 18 janvier 2015 la deuxième session de la vente de la collection napoléonienne du palais princier de Monaco à Fontainebleau, en collaboration avec la maison de ventes Binoche et Giquello. Lire la suite

Un sabre caucasien pour dégainer les enchères

[Le lot du jour] Regroupés sous l’appellation « militaria », les uniformes, armes, décorations et autres souvenirs militaires sont en pleine expansion dans les ventes aux enchères. Les vacations dédiées à cette spécialité sont de plus en plus fréquentes et les adjudications enregistrées de plus en plus élevées. « Si ces objets se vendent toujours bien, la difficulté pour les maisons de ventes est aujourd’hui de pouvoir trouver et proposer des lots intéressants », détaille Francis Loisel expert en armes anciennes, qui tient à attirer notre attention sur un très rare sabre caucasien de la seconde moitié du XIXe siècle, mis aux enchères samedi 25 octobre 2014 à Fécamp et en direct sur le Live d’Interencheres par Maître Sébastien Chalot.

.

Les décors d’arabesques et de rinceaux feuillagés, les plaques d’émaux cloisonnés sur fond bleu ainsi Lire la suite

La petite histoire de la Grande Guerre

[Le lot du jour] Les maisons de ventes poursuivent les commémorations du centenaire de la Première Guerre mondiale tout au long de l’année en organisant régulièrement des dispersions consacrées à la Grande Guerre. Samedi 4 octobre 2014, depuis Beauvais en en direct sur le Live d’Interencheres, Maître Fleur Hardivillier-Cacheux mettra en vente près de 500 souvenirs du conflit : uniformes, gravures, coupures de journaux, affiches et armes… Lire la suite

Une arme éblouissante

Attention à l’emploi de cette masse. Si elle ne vous sera pas d’une grande aide en cas d’attaque (à cause de son poids plume), vous pourrez éventuellement l’utiliser pour éblouir la vue de votre ennemi… L’éblouissement se fera non seulement par le biais de l’or qui recouvre l’intégralité de la pièce, mais aussi par la finesse de ciselure et la complexité du décor qui en font un objet de prestige et de luxe.

Lire la suite