Halloween 2017 : 13 idées pour frissonner

A l’occasion de la fête d’Halloween, les fantômes, les crânes et les créatures les plus étranges et monstrueuses investissent les maisons de ventes. Retrouvez 13 idées originales et effrayantes dans les prochaines enchères organisées du 31 octobre au 7 novembre 2017. Une broche en forme d’araignée, un crâne coloré, les tentacules sculptées de Yahoi Kusama, un faune peint, une photographie d’une ruelle sombre, une tête de sanglier ou une poupée articulée : frisson garanti partout en France avec ces bijoux, objets, sculptures et tableaux estimés de 90 à 15 000 euros… Lire la suite

Coups de cœur de commissaires-priseurs

2016-04-28-coups-de-coeur

Dans le dressing d’une élégante, dans le grand parc d’un château peuplé d’animaux de bois, de résine, de métal et de bronze, dans les tranchées avec les Poilus et au cœur de la créativité d’un peintre baroque, ce week-end (30 avril et 1er mai 2016) les enchères voyagent à travers les lieux et les époques.

Lire la suite

L’étreinte passionnée et éternelle de Rodin

143635_10431e69de282010fcbdf8a00b39f308

[Lot du jour] Une étreinte sensuelle et éternelle, voilà l’image qu’offre aux visiteurs Le Baiser d’Auguste Rodin lorsque le sculpteur expose son œuvre au Salon de Bruxelles en 1887. L’enthousiasme sera tel que l’Etat français commandera une version en marbre de l’œuvre pour l’Exposition universelle de 1889, version que Rodin mettra près de dix ans à livrer. Le samedi 31 octobre 2015 à Marseille et sur le Live d’Interencheres, Maître Renaud Mazzella proposera aux enchères une épreuve en bronze à patine brune noire de ce baiser intemporel.
.
.
C’est au cours de la création de La porte de l’Enfer qu’Auguste Rodin (1840-1917) imagine ce groupe représentant les amants Paolo et Francesca, personnages de la Divine Comédie de Dante et condamnés à errer dans les Enfers après avoir été assassinés par le mari de Francesca. Mais le sculpteur réalise rapidement que cette étreinte passionnée contraste avec le thème chaotique de ce grand projet. Il décide alors d’en faire une œuvre autonome qui rencontra un succès immédiat. La composition de la sculpture empêche de distinguer clairement l’identité des protagonistes, c’est pourquoi l’œuvre sera baptisée Le Baiser, un titre abstrait et universel.
.
.
« Notre épreuve, datée de 1909, a été éditée par la maison Barbedienne avec qui Rodin signa un contrat d’édition Lire la suite