Coups de cœur de commissaires-priseurs

Quand Fernand Léger s’inspire de l’art africain pour créer les décors d’un ballet suédois, quand la dispersion d’un atelier de mécanique révèle des trésors vintage dont 5 lampes Jieldé, quand une vingtaine de chevaux et de poneys s’apprêtent à sauter l’obstacle des enchères : trois commissaires-priseurs de Rennes, de Moulins et de Paris ont choisi trois moments importants dans leurs prochaines ventes.

Lire la suite

Mini jupe pour maxi vente !

Provocante et porte-parole d’une révolution culturelle pour les femmes dans les années 1960, la mini-jupe qui fête son cinquantenaire en 2014. Si sa paternité à proprement parler reste indéterminée, le couturier en vogue à l’époque André Courrèges apparait comme l’initiateur en France de cette courte jupe. Lire la suite

Caravanes rétro pour voyage vintage…

Vendredi 9 mai 2014 à Annonay, la vente aux enchères de Maître Grégory Helbourg devrait plaire aux amateurs de vintage et de voyage. Au cours de la vacation, deux caravanes décorées seront mises à prix à 1 500 euros. La première, datant de 1978, a été décorée par un artiste anonyme de motifs de fleurs et de damiers sur fond rose et gris. La deuxième, de marque Georges et Jacques, est un modèle Spitt 367 de l’année 1963 dont les couleurs et l’agencement trois places devraient plaire aux amateurs de vintage !
.
Ces deux véhicules proviennent d’une entreprise qui louait des mobile-home et autres logements alternatifs pour les vacanciers. Suite à la liquidation judiciaire de cette société, les caravanes seront mises aux enchères avec des frais de vente de 14,40 %.
.
Lien vers l’annonce de la vente aux enchères

Boutique vintage pour déco rétro !

Alliage star des années 80, le laiton est redevenu à la mode ! Lundi 6 janvier 2014 à Bordeaux, Maître Yann Baratoux mettra aux enchères le mobilier parfaitement eighties rehaussé de laiton d’une boutique de vêtements. La nouvelle propriétaire de ce magasin situé sur le cours Georges Clémenceau souhaitant moderniser sa décoration, elle a donc chargé le commissaire-priseur de vendre ces meubles vintage. Au programme de la vacation figure deux tables de présentation en bois reposant sur un piétement en métal et laiton doré (200 à 300 euros d’estimation par table), un bureau demi lune du même bois (estimé autour de 150 euros) ainsi que quatre poufs carrés en cuir reposant également sur une base en laiton (chaque pouf est estimé entre 80 et 100 euros la pièce). L’agencement du magasin, composé de tringles en laiton et d’étagères en bois, sera également proposé à la vente pour une estimation de 500 à 800 euros environ. Les amateurs de vintage et autres nostalgiques des années 80 trouveront certainement pan de mur ou une pièce pour exposer ces reliques rétro !
.
Lien vers l’annonce de vente