Imprimer cette page

Vente de livres
Dimanche 26 novembre à 14h00 à Versailles

Lieu de vente Maîtres PERRIN - ROYERE - LAJEUNESSE
3 impasse des Chevau-Légers
78000 Versailles

Retrouvez l'itinéraire sur Google Maps Expositions :
  • samedi 25 novembre de 10h00 à 12h00 : A l'étude
  • samedi 25 novembre de 14h00 à 18h00 : A l'étude
  • dimanche 26 novembre de 10h00 à 12h00 : A l'étude

VERSAILLES ENCHERES S.A.R.L

logo Maîtres PERRIN - ROYERE - LAJEUNESSE et VERSAILLES ENCHERES S.A.R.L

Contact :
Tél. : 01 39 50 69 82
Fax : 01 39 49 04 17
contact@versaillesencheres.com

 
Détails des frais et conditions (25,320 % volontaire TTC)

Détails des frais et conditions

Fermer
 

Frais de vente

  • 25,320 % TTC en volontaire

Conditions de vente

Télécharger les conditions de vente

Conditions particulières

Pour tout ordre d'achat ou demande de téléphone, une garantie correspondant à la copie recto/verso de la carte bancaire sera demandée (American Express refusées).

Conditions de règlement

Règlement au comptant par carte bancaire ou espèce jusqu'à 1000 €.

Mentions légales

VERSAILLES ENCHERES S.A.R.L

Opérateur de ventes volontaires (OVV)
Date déclaration ou N° agrément : 2002-120
TVA intra : FR39442500138

Ajouter à ma sélection
 
n°31 GUILLERAGUES: Lettres portugaises, traduites en français. Troisième Estimation :
800€ - 1 200€
GUILLERAGUES: Lettres portugaises, traduites en français. Troisième

n°31 : GUILLERAGUES: Lettres portugaises, traduites en français. Troisième

Fermer
 
 
 

GUILLERAGUES: Lettres portugaises, traduites en français. Troisième édition. Suivi de: Lettres portugaises, seconde partie. Barbin, 1672-1673. 2 parties en 1 vol. in-12 maroquin rouge, dos à nerfs orné, trois filets dorés sur les plats, armes au centre, dentelle int., tranches dorées (Claessens) Véritable troisième édition, chez le même éditeur que la première, comportant le privilège de l'édition originale datée du 28 octobre 1668 et l'achevé d'imprimer du 4 janvier 1669. Cette édition est rare, comme toutes celles imprimées au dix-septieme siècle. L'auteur, Guilleragues, fait passer ce chef-d'oeuvre épistolaire, pour la traduction littérale de cinq lettres brûlantes adressées par une religieuse portugaise, Mariana Alcaforado, a son amant le marquis de Chamilly, officier français venu combattre pour l'indépendance portugaise. Si a la suite des travaux de F. Deloffre et J. Rougeot, il semblait établi que Guilleragues soit bien l'auteur, la querelle sur l'attribution a rebondi après la thèse de Myriam Cyr (2006), puis une édition récente donnée par Philippe Sollers (éditions Elytis, Bordeaux, 2009) qui restituent Mariana Alcoforado comme auteure véritable de l'oeuvre. (La Rochebiliere, n°740. Gervais E. Reed, 'Claude Barbin : Libraire de Paris', p. 97, n°221). Très bel exemplaire parfaitement établi par Claessens et aux armes de la famille de Terlinden, famille de la noblesse Belge originaire de Rheinberg.

Livres - Manuscrits - Autographes - Bandes dessinées Par : VERSAILLES ENCHERES S.A.R.L
Dimanche 26 novembre à 14h00 à Versailles : VENTE DE LIVRES
 
n°207 MONTPENSIER (Louis-Antoine-Philippe d'Orléans, duc de): Mémoires. Estimation :
1 500€ - 2 000€
MONTPENSIER (Louis-Antoine-Philippe d'Orléans, duc de):  Mémoires.

n°207 : MONTPENSIER (Louis-Antoine-Philippe d'Orléans, duc de): Mémoires.

Fermer
 
 
 
 
n°228 [SCIENCES NATURELLES] Le règne végétal. Paris, L. Guérin et Cie, Estimation :
2 000€ - 2 500€
[SCIENCES NATURELLES] Le règne végétal. Paris, L. Guérin et Cie,
n°284 PREVOST (Abbé) : Histoire générale des Voyages. Amsterdam, Arkstée Estimation :
1 500€ - 1 800€
PREVOST (Abbé) : Histoire générale des Voyages. Amsterdam, Arkstée

n°284 : PREVOST (Abbé) : Histoire générale des Voyages. Amsterdam, Arkstée

Fermer
 
 
 
 
 
Une sélection par VERSAILLES ENCHERES S.A.R.L
 

Livres - Manuscrits - Autographes - Bandes dessinées : LIVRES ANCIENS et MODERNES

324 lots illustrés

Vue liste Vue galerie
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
GUIBERT (J. de): De la Force Publique considérée dans tous ses rapports. n°29

GUIBERT (J. de): De la Force Publique considérée dans tous ses rapports. Didot l'Ainé, 1790. In-8 broché, couv. muette d'époque (importants manques à la couverture, pages un peu cornées) Edition originale, rare de ce livre très important. Ouvrage-testament, puisqu'il paraît l'année même de la disparition de l'auteur, le Traité est encore davantage une oeuvre visionnaire: il constitue l'un des jalons de la pensée politique moderne. Avant tous les autres, deux ans avant que la guerre des peuples, des idées et des nationalismes ne commence sa longue course d'un quart de siècle à travers l'Europe, Guibert y annonce l'avènement des guerres de masse et des conflits sans limites qui vont bouleverser le XIXe puis le XXe siècle. Traitant du problème de la défense dans son ensemble, soucieux de protéger la Nation tant des périls extérieurs que des dangers intérieurs, il présente une vision originale des rapports entre l'armée et la nation pour une France nouvelle, nationale, citoyenne. Il propose une organisation idéale pour la «force publique», force armée de la nation et non du souverain, ciment de la liberté publique d'un grand pays démocratique. Le système français actuel, avec ses «forces du dehors», constituées de volontaires liés par leur contrat d'engagement, et ses «forces du dedans», son système de maréchaussées et de polices, en est l'héritier direct. Bon exemplaire tel que paru, à toutes marges.

Livres - Manuscrits - Autographes - Bandes dessinées
 
GUILLERAGUES: Lettres portugaises, traduites en français. Troisième n°31
GUILLERAGUES: Lettres portugaises, traduites en français. Troisième
GUILLERAGUES: Lettres portugaises, traduites en français. Troisième

GUILLERAGUES: Lettres portugaises, traduites en français. Troisième édition. Suivi de: Lettres portugaises, seconde partie. Barbin, 1672-1673. 2 parties en 1 vol. in-12 maroquin rouge, dos à nerfs orné, trois filets dorés sur les plats, armes au centre, dentelle int., tranches dorées (Claessens) Véritable troisième édition, chez le même éditeur que la première, comportant le privilège de l'édition originale datée du 28 octobre 1668 et l'achevé d'imprimer du 4 janvier 1669. Cette édition est rare, comme toutes celles imprimées au dix-septieme siècle. L'auteur, Guilleragues, fait passer ce chef-d'oeuvre épistolaire, pour la traduction littérale de cinq lettres brûlantes adressées par une religieuse portugaise, Mariana Alcaforado, a son amant le marquis de Chamilly, officier français venu combattre pour l'indépendance portugaise. Si a la suite des travaux de F. Deloffre et J. Rougeot, il semblait établi que Guilleragues soit bien l'auteur, la querelle sur l'attribution a rebondi après la thèse de Myriam Cyr (2006), puis une édition récente donnée par Philippe Sollers (éditions Elytis, Bordeaux, 2009) qui restituent Mariana Alcoforado comme auteure véritable de l'oeuvre. (La Rochebiliere, n°740. Gervais E. Reed, 'Claude Barbin : Libraire de Paris', p. 97, n°221). Très bel exemplaire parfaitement établi par Claessens et aux armes de la famille de Terlinden, famille de la noblesse Belge originaire de Rheinberg.

Livres - Manuscrits - Autographes - Bandes dessinées
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
SLEIDANUS (Jean) : De Stature ligionis et reipublicae, Carolo Quinto n°62
SLEIDANUS (Jean) : De Stature ligionis et reipublicae, Carolo Quinto

SLEIDANUS (Jean) : De Stature ligionis et reipublicae, Carolo Quinto Caesare Commentarii. Strasbourg, Rihelius, 1555. In-Folio peau de truie d'époque sur ais de bois, plats recouverts d'une importante plaque à décors de fleurs stylisées et de personnages de l'ancien et du nouveau Testament, traces de fermoirs, 4 ff. non chiffrés, 470 feuillets (coins émoussés, qq. petites fentes au dos, petit travail de vers marginal sur les 12 derniers feuillets, annotations contemporaines sur le premier feuillet blanc) Rare et important ouvrage sur Charles-Quint, et première véritable histoire de la Réforme. Oeuvre majeure de John Sleidanus (ou Johann Sleidan), ce remarquable travail a servi de base pour toutes les études sur la Réforme. " Sleidan a été commandé par d'éminents intellectuels de la Ligue Schmalkadic d'écrire l'histoire officielle du mouvement protestant allemand, aboutissant à la publication en 1555 de De statu religionis et reipublicae, Carolo Quinto, Caesare, Commentarii. Son travail est devenu du jour au lendemain le compte rendu standard de la première Réforme, référencé par les catholiques et les protestants dans les histoires suivantes et les débats polémiques pour les trois prochains siècles " (A. Kess : Johann Sleidan et la vision protestante de l'Histoire). Bon exemplaire de cette édition FORT RARE (on trouve en général celle de 1558…) conservée dans sa spectaculaire reliure en peau de truie estampée d'époque.

Livres - Manuscrits - Autographes - Bandes dessinées