Imprimer cette page

Vente LiveVente de prestige à vaux-le-vicomte
Dimanche 26 novembre à 15h00 à MAINCY

Lieu de vente Château de Vaux-Le-Vicomte
Salle Fouquet
ZI de Vaux Le Pénil
77950 Maincy

Informations d'accès Comment venir : En train : 25 min. de la gare de Lyon. En voiture : 50 min. de Paris via l'A4 ou l'A6

 
Retrouvez l'itinéraire sur Google Maps Expositions :
  • samedi 25 novembre de 11h00 à 18h00 : Château de Vaux-le-Vicomte, Salle Fouquet, 77950 MAINCY
  • dimanche 26 novembre de 11h00 à 12h00 : Château de Vaux le VIcomte, Salle Fouquet, 77950 MAINCY

SELARL Matthias JAKOBOWICZ et JAKOBOWICZ & ASSOCIÉS

logo SELARL Matthias JAKOBOWICZ et JAKOBOWICZ & ASSOCIÉS

Contact :
Pauline GELGON
Tél. : 01 64 37 02 12
Fax : 01 64 37 61 99
pg@hvmelun.fr

 
Détails des frais et conditions (14,400 % judiciaire TTC, 24,000 % volontaire TTC)

Détails des frais et conditions

Fermer
 

Frais de vente

  • 14,400 % TTC en judiciaire
  • 24,000 % TTC en volontaire

Conditions de vente

Télécharger les conditions de vente

Conditions particulières

LES CHEQUES NE SONT PAS ACCEPTES - ESPECES LIMITE A 1000 € POUR UN BORDEREAU INFERIEUR A CETTE SOMME

Conditions de règlement

Paiement comptant par CARTE BLEUE / VIREMENT / ESPECES jusqu'à 1000€ frais compris - LES CHEQUES NE SONT PAS ACCEPTES

Mentions légales

SELARL Matthias JAKOBOWICZ
Office judiciaire
Compagnie : Région Parisienne
TVA intra : FR16784970238

JAKOBOWICZ & ASSOCIÉS
Opérateur de ventes volontaires (OVV)
Date déclaration ou N° agrément : 2002-065
TVA intra : FR24441493467

Liste de vente Ajouter à ma sélection
 
Vente Live
n°2 1 MASERATI SPYDER CAMBIO CORSA Date de 1e mise en circulation 26/07/2002 N° Estimation :
30 000€ - 40 000€
MASERATI SPYDER CAMBIO CORSA
Date de 1e mise en circulation 26/07/2002
N°

n°2 1 : MASERATI SPYDER CAMBIO CORSA Date de 1e mise en circulation 26/07/2002 N°

Fermer
 
 
 
 
n°80 EUGÈNE PRINTZ (1889-1948) Éventail dit aussi Mouchoir, modèle présenté Estimation :
25 000€ - 35 000€
EUGÈNE PRINTZ (1889-1948)
Éventail dit aussi Mouchoir, modèle présenté

n°80 : EUGÈNE PRINTZ (1889-1948) Éventail dit aussi Mouchoir, modèle présenté

Fermer
 
Lot suivant Lot précédent EUGÈNE PRINTZ (1889-1948)
Éventail dit aussi Mouchoir, modèle présenté

EUGÈNE PRINTZ (1889-1948) Éventail dit aussi Mouchoir, modèle présenté au Salon des Artistes Décora...

 
 

EUGÈNE PRINTZ (1889-1948) Éventail dit aussi Mouchoir, modèle présenté au Salon des Artistes Décorateurs, Paris, 1928 Rare table de salon à système Constituée de trois éléments articulés formant bibliothèques et réalisée entièrement en placage de bois de palmier Chaque élément losangique à une tablette d'entrejambe en retrait sur les montants verticaux Les bases et les dessus traités dans les mêmes dimensions et les mêmes épaisseurs Les dessus achevés par un léger biseau sur leur pourtour Les quatre platines, formant pivots, en bronze patiné, présentant chacune un gradin et fixées par des vis apparentes Vers 1930 Chaque élément estampillé du cachet-monogramme E P au fer à froid sous sa base Fermée : Haut. 60 - Long. 70 - Prof. 60 cm Ouverte : Haut. 60 - Long. 180 - Prof. 34,5 cm (Patine altérée sur les parties en bronze, petites restaurations d'usage anciennes, état d'usage) Provenance : - Collection Henri et Julie Adelsky (1884-1961) et (1886-1969). Monsieur Henri Adelsky, fourreur, fondateur du magasin et atelier À l'Ours blanc, situé 21 boulevard Montmartre Paris IIe et enregistré le 13 août 1920 sous le n° 5852 au Greffe du tribunal de commerce de la Seine. - M. Raymond Adelsky (1911-1981), fils des précédents - Mme G. (née en 1928), légataire universel du précédent. Important : Les copies des documents suivants seront remises à l'acquéreur : - Courriers et factures datés entre le 17 octobre 1960 et le 19 janvier 1961, des sociétés de transport Bedel à Paris et Martini à Nice, et émis à l'occasion du déménagement de M. et Mme. Adelsky du 9 av. du Maréchal Manoury à Paris à la Résidence Le Métropole située 8 bd Victor Hugo à Nice. - Inventaire des biens de M. et Mme Adelsky stockés aux Garde-Meubles Publics - Bedel et Cie (194 rue Championnet Paris XVIIIe) entre leur enlèvement à Paris le 21 octobre 1960 et leur livraison à Nice le 20 janvier 1961. Notre table de salon enregistrée sommairement et en paire sous le n° 30 de la liste. Bibliographie : - " Petits meubles du jour " Éd. Charles Moreau, Paris, circa 1930. Variantes, en placage de palissandre ou de noyer, reproduites pl. 9 et 13. - " Nouveaux intérieurs français - 2e série " Éd. Charles Moreau, Paris, circa 1932. Variante, en placage de palissandre ou de noyer, reproduite pl. 16. - " Mobilier et décoration, novembre 1934 " Modèle identique reproduit p. 411. - " Printz " Guy Bujon et Jean-Jacques Dutko, Éditions du Regard, Paris, 1986. Modèle identique reproduit Pp. 132, 133, 137, 249.

Mobilier moderne, contemporain et Design (après 1890) Par : SELARL Matthias JAKOBOWICZ et JAKOBOWICZ & ASSOCIÉS
Dimanche 26 novembre à 15h00 à MAINCY : VENTE DE PRESTIGE À VAUX-LE-VICOMTE
 
n°134 JOSEPH MARIE VIEN (Montpellier 1716 - Paris 1809) Jeune grecque Estimation :
40 000€ - 60 000€
JOSEPH MARIE VIEN (Montpellier  1716 - Paris 1809)
Jeune grecque

n°134 : JOSEPH MARIE VIEN (Montpellier 1716 - Paris 1809) Jeune grecque

Fermer
 
 
 

JOSEPH MARIE VIEN (Montpellier 1716 - Paris 1809) Jeune grecque qui orne un vase de bronze avec une guirlande de fleurs Huile sur toile 134 x 97 cm (Soulèvements et restaurations anciennes) EXPOSITION AU CABINET TURQUIN, 69 RUE STE ANNE, PARIS jusqu'au 23 novembre. La toile du Salon de 1761 sur ce sujet (n° 26), mentionnée comme mesurant 2 pieds 9 pouces de haut sur 2 pieds de large, peut être identifiée avec celle en collection privée, signée et datée de 1760 (89 x 66 cm, Thomas Gaehtgens, Jacques Lugand, Joseph-Marie Vien 1716-1809, Paris, éditions Arthena, 1988, p.169, n°175). Elle avait été réalisée pour le banquier et marchand d'art Jean-Henri Eberts (1726-1793), et obtint un réel sucés critique. Les deux hommes collaboreront par la suite puisque Eberts lancera la mode du mobilier antique et des tables Athéniennes, conçus d'après les tableaux de Vien. Notre oeuvre est une version autographe de plus grand taille. Artiste recherché, Vien a réalisé à plusieurs reprises des répliques de ses peintures, presque sans variante. On connaît deux exemplaires de la Suzanne et les vieillards (1744, Nantes, musée des Beaux-Arts et New York, collection particulière), du Dédale et Icare (1754, Paris, Ecole des beaux-Arts et Penza, galerie de peintures K. A. Savitsky), du Saint Germain et saint Vincent (1755, Paris, église Saint-Germain l'Auxerrois et Castres, musée Goya), de la Douce Mélancolie (1756, Cleveland, Museum of Art et de 1758, Toulouse, musée des Augustins), mais aussi de La Prêtresse brûle l'encens sur un trépied (1762, Paris, collection particulière et Strasbourg, musée des Beaux-Arts). Notre tableau anticipe les Saisons peintes pour Madame Geoffrin en 1762 (Paris, collection particulière) et La Marchande d'Amour (Fontainebleau, Château) de 1763. A cette date, Vien est à l'avant-garde du style néo-grec et des débuts du néoclassicisme, par sa volonté de retour à une certaine sobriété, opposé à la mode rocaille de la génération précédente. Il appartenait au cercle de philosophes, d'intellectuels, de nobles éclairés, comme le Comte de Caylus, La Live de July, se réunissant chez Madame Geoffrin, célèbre femme de lettres qui a financé la publication de l'Encyclopédie. Tous étaient réunis par un intérêt nouveau pour l'Antiquité, au moment où l'on redécouvre Pompéi, d'où la simplicité du pilastre et de la tunique qui déterminent ici le décorum romain du sujet. Ses oeuvres de la même époque développent aussi des corbeilles et guirlandes florales, dont les couleurs égayent l'ensemble.

Tableaux anciens (avant l’impressionnisme 1870) Par : SELARL Matthias JAKOBOWICZ et JAKOBOWICZ & ASSOCIÉS
Dimanche 26 novembre à 15h00 à MAINCY : VENTE DE PRESTIGE À VAUX-LE-VICOMTE
 
n°170 PAUL GAUGUIN (Fonte postmortem) Oviri, vers 1893 - 1894 Épreuve Estimation :
15 000€ - 20 000€
PAUL GAUGUIN (Fonte postmortem)
Oviri, vers 1893 - 1894
Épreuve

n°170 : PAUL GAUGUIN (Fonte postmortem) Oviri, vers 1893 - 1894 Épreuve

Fermer
 
Lot précédent PAUL GAUGUIN (Fonte postmortem)
Oviri, vers 1893 - 1894
Épreuve

VALSUANI ET PAUL GAUGUIN Oviri, vers 1893 - 1894 Épreuve en bronze à patine brune richement nuancé...

 
 

PAUL GAUGUIN (Fonte postmortem) Oviri, vers 1893 - 1894 Épreuve en bronze à patine brune richement nuancée Fonte d'édition ancienne de Valsuani Edition réalisée par la galerie galerie Spiess, Paris, en 1969 d'après un modèle de Paul Gauguin Cachet de Fondeur, Justificatif de tirage, numérotée 9/12 Inscrit " OVIRI " et " PGO " Haut. 73 cm env. Historique : Conçu en 1893-1894, notre modèle fait partie de l'édition réalisée par la fonderie Valsuani vraisemblablement à la demande de Ambroise Vollard. Provenance : Collection particulière, France Bibliographie sélective : Belinda Thomson (ed.), Gauguin by himself, London, 1993, n. 212, reproduit page 269 (version en pierre). Gauguin in New York Collections: The Lure of the Exotic (Catalogue d'exposition). The Metropolitan Museum of Art, New York, 2002, fig. 53, reproduit page 138 (version figurqnt sur la tombe de Gauguin). Carole Andréani : Les céramiques de Gauguin, Les éditions de l'amateur, Paris 2003, reproduit pages 46,47,48 (verson en grés) Gauguin, Tahiti, L'Atelier des tropiques (catalogue d'exposition), Galeries Nationales du Grand Palais, Paris & Museum of Fine Arts, Boston, 2004, planches 129 & 129, reproduit pages 190 & 193 (version en pierre). Gauguin, Maker of myth (catalogue d'exposition), Tate Modern, London & National Gallery of Art, Washington, 2011, n. 112, reproduit page 173 (version en pierre). " La céramique n'est pas une futilité (...) Dieu fit l'homme avec un peu de boue. Avec un peu de boue, on peut faire du métal, des pierres précieuses, avec un peu de boue et un peu de génie ! N'est- ce donc point là une matière intéressante? " Paul Gauguin, 1889 En 1886, Paul Gauguin rencontre le céramiste Ernest Chaplet par l'intermédiaire du graveur Félix Bracquemont. Un an plus tard, Gauguin invite Bracquemond à la sortie des fours pour lui montrer ses 55 oeuvres. Il continuera cette activité jusqu'à son départ en 1894, la dernière oeuvre sortie du four sera la plus impressionnante : Oviri. Gauguin qualifiera cette oeuvre d' étrange figure cruelle énigme " lors d'un envoi à son ami Stéphane Mallarmé. D'après Christopher Gray, " Le thème d'Oviri est la mort, le sauvage, le farouche. Oviri trône sur le corps d'une louve morte, écrasant son louveteau (...) C'est une destructrice, Le sphinx de la légende d 'Oedipe, et la tueuse Kali, avatar de Parvati, la mère créatrice. Toutes les mythologies ont créés des symboles pour évoquer ces deux aspects de la femme et Oviri est l'autre aspect de Hina, la grise, la Déesse de la nuit et de l'amour " (1) Les difficultés de Gauguin pour la montrer et l'exposer sont multiples. Il écrit en 1897 à Vollard qui cherche à éditer des sculptures en bronze " ma grande statue céramique est un morceau exceptionnel qu'aucun céramiste n'a fait jusqu'à ce jour et qu'en outre, en bronze ce serait très bien. " Monsieur Fayet acquière la céramique après la mort de Gauguin, Elle passera ensuite chez Vollard et entrera au Musée d'Orsay en 1987 par l'intermédiaire de Maurice Malingue. Trois plâtres patinés de cette oeuvre sont connus et vraisemblablement moulés sur un modele en bois selon Maurice Malingue. C'est ce modèle qui a certainement été édité en bronze par Valsuani et dont un exemplaire orne la tombe de Gauguin à Atuona depuis 1973 selon son désir: " Je voudrais l'avoir pour la mettre sur ma tombe à Tahiti, et avant cela faire l'ornement de mon jardin. (...) ma petite propriété sera alors au complet " (2) (1) Gray, 1963, p.64 (2) Joly-Segalen, 1950, Lettre LXVIII, octobre 1900, p.165

Sculptures - Bronze - Plâtre - Pierre - Bois - Terre Par : SELARL Matthias JAKOBOWICZ et JAKOBOWICZ & ASSOCIÉS
Dimanche 26 novembre à 15h00 à MAINCY : VENTE DE PRESTIGE À VAUX-LE-VICOMTE
 
 
Une sélection par SELARL Matthias JAKOBOWICZ et JAKOBOWICZ & ASSOCIÉS
 

Belle vente mobilière : Vente de prestige cataloguée : Automobiles de Collection - Montres - Bijoux - Diamants - Arts décoratifs du XXe siècle - Tableaux - Dessins - Mobilier - Objets d'art... Renseignements Pauline Gelgon : 01 64 37 02 12 ou pg@hvmelun.fr

264 lots illustrés

Vue liste Vue galerie
 
DELAHAYE 135 MS coach prototype CL Spéciale Faget Varnet circa 1953
Châssis n°2
DELAHAYE 135 MS coach prototype CL Spéciale Faget Varnet circa 1953
Châssis
DELAHAYE 135 MS coach prototype CL Spéciale Faget Varnet circa 1953
Châssis
DELAHAYE 135 MS coach prototype CL Spéciale Faget Varnet circa 1953
Châssis

DELAHAYE 135 MS coach prototype CL Spéciale Faget Varnet circa 1953 Châssis : 688127. Moteur type 12S103 à 3 carburateurs Solex 40PAI : 801029 Cet exemplaire unique est un exercice de style conçu par le carrossier français Faget Varnet, afin de proposer une alternative plus moderne à la production de l'usine. Il a ainsi travaillé en utilisant des éléments de carrosserie provenant de chez Facel Metalon qui deviendra Facel Véga. Le châssis reste le mythique 135 MS équipé du performant moteur 12S103, mais il est doté de freins avants hydrauliques Delage. Prévue pour être exposée au Salon de Paris 1953, ce " one off " resta finalement dans la collection du carrossier avant d'être acquis directement par le propriétaire actuel en 1981. Ce dernier termina la mise au point et la finition et l'immatricula pour la première fois. Il s'agit donc d'un exemplaire unique, de première main et n'affichant que 9898 km d'origine. De couleur bleu roi laqué avec une sellerie bicolore assortie, cette automobile est équipée d'un toit ouvrant, de roues à rayons chromées et de la boîte de vitesses Cotal. Elle se présente dans un remarquable état de conservation, mais n'ayant que peu roulé ces 5 dernières années, une remise en route d'usage est indiquée. Il s'agit d'une opportunité unique d'acquérir un protype 135 MS avec moins de 10 000 km et à l'historique limpide. Un châssis prestigieux équipé d'un chef d'oeuvre de carrosserie qui évoque à la fois les Facel Véga et les Aston Martin. A n'en pas douter une véritable star pour les concours d'élégance du monde entier. Carte grise française Sans prix de réserve

Véhicules particuliers
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
EUGÈNE PRINTZ (1889-1948)
Éventail dit aussi Mouchoir, modèle présenté n°80
EUGÈNE PRINTZ (1889-1948)
Éventail dit aussi Mouchoir, modèle présenté
EUGÈNE PRINTZ (1889-1948)
Éventail dit aussi Mouchoir, modèle présenté

EUGÈNE PRINTZ (1889-1948) Éventail dit aussi Mouchoir, modèle présenté au Salon des Artistes Décorateurs, Paris, 1928 Rare table de salon à système Constituée de trois éléments articulés formant bibliothèques et réalisée entièrement en placage de bois de palmier Chaque élément losangique à une tablette d'entrejambe en retrait sur les montants verticaux Les bases et les dessus traités dans les mêmes dimensions et les mêmes épaisseurs Les dessus achevés par un léger biseau sur leur pourtour Les quatre platines, formant pivots, en bronze patiné, présentant chacune un gradin et fixées par des vis apparentes Vers 1930 Chaque élément estampillé du cachet-monogramme E P au fer à froid sous sa base Fermée : Haut. 60 - Long. 70 - Prof. 60 cm Ouverte : Haut. 60 - Long. 180 - Prof. 34,5 cm (Patine altérée sur les parties en bronze, petites restaurations d'usage anciennes, état d'usage) Provenance : - Collection Henri et Julie Adelsky (1884-1961) et (1886-1969). Monsieur Henri Adelsky, fourreur, fondateur du magasin et atelier À l'Ours blanc, situé 21 boulevard Montmartre Paris IIe et enregistré le 13 août 1920 sous le n° 5852 au Greffe du tribunal de commerce de la Seine. - M. Raymond Adelsky (1911-1981), fils des précédents - Mme G. (née en 1928), légataire universel du précédent. Important : Les copies des documents suivants seront remises à l'acquéreur : - Courriers et factures datés entre le 17 octobre 1960 et le 19 janvier 1961, des sociétés de transport Bedel à Paris et Martini à Nice, et émis à l'occasion du déménagement de M. et Mme. Adelsky du 9 av. du Maréchal Manoury à Paris à la Résidence Le Métropole située 8 bd Victor Hugo à Nice. - Inventaire des biens de M. et Mme Adelsky stockés aux Garde-Meubles Publics - Bedel et Cie (194 rue Championnet Paris XVIIIe) entre leur enlèvement à Paris le 21 octobre 1960 et leur livraison à Nice le 20 janvier 1961. Notre table de salon enregistrée sommairement et en paire sous le n° 30 de la liste. Bibliographie : - " Petits meubles du jour " Éd. Charles Moreau, Paris, circa 1930. Variantes, en placage de palissandre ou de noyer, reproduites pl. 9 et 13. - " Nouveaux intérieurs français - 2e série " Éd. Charles Moreau, Paris, circa 1932. Variante, en placage de palissandre ou de noyer, reproduite pl. 16. - " Mobilier et décoration, novembre 1934 " Modèle identique reproduit p. 411. - " Printz " Guy Bujon et Jean-Jacques Dutko, Éditions du Regard, Paris, 1986. Modèle identique reproduit Pp. 132, 133, 137, 249.

Mobilier moderne, contemporain et Design (après 1890)
 
EUGÈNE PRINTZ (1889-1948)
Modèle créé vers [1930/32]
Rare meuble n°81
EUGÈNE PRINTZ (1889-1948)
Modèle créé vers [1930/32]
Rare meuble
EUGÈNE PRINTZ (1889-1948)
Modèle créé vers [1930/32]
Rare meuble

EUGÈNE PRINTZ (1889-1948) Modèle créé vers [1930/32] Rare meuble d'entre-deux formant anciennement meuble radio-phonographe Entièrement plaqué de bois de palmier La façade s'ouvre par deux portes pleines découvrant un intérieur, en partie, réaménagé. Le dessus s'ouvre par un abattant. Pieds, avant et arrière, en bronze patiné, et décrivant des demi-cylindres obturés en leur centre Charnière de l'abattant en laiton oxydé à l'éponge Clé E. Printz en bronze d'origine Vers 1930 Haut. 120 - Long. 76,5 - Prof. 39 cm (Patine d'origine, des pieds en bronze, remplacée au fil du temps par une patine d'usage, intérieur réaménagé (haut-parleur et TSF enlevés), fond partiellement changé, tourne-disque non d'origine, manque l'entrée filet (passage clé) en laiton, petites restaurations d'usage (anciennes), état d'usage) Provenance : - Collection Henri et Julie Adelsky (1884-1961) et (1886-1969). Monsieur Henri Adelsky, fourreur, fondateur du magasin et atelier À l'Ours blanc, situé 21 boulevard Montmartre Paris IIe et enregistré le 13 août 1920 sous le n° 5852 au Greffe du tribunal de commerce de la Seine - M. Raymond Adelsky (1911-1981), fils des précédents - Mme G. (née en 1928), légataire universel du précédent Important : Les copies des documents suivants seront remises à l'acquéreur : - Courriers et factures datés entre le 17 octobre 1960 et le 19 janvier 1961, des sociétés de transport Bedel à Paris et Martini à Nice, et émis à l'occasion du déménagement de M. et Mme Adelsky du 9 av. du Maréchal Manoury à Paris à la Résidence Le Métropole située 8 bd Victor Hugo à Nice - Inventaire des biens de M. et Mme Adelsky stockés aux Garde-Meubles Publics - Bedel et Cie (194 rue Championnet Paris XVIIIe) entre leur enlèvement à Paris le 21 octobre 1960 et leur livraison à Nice le 20 janvier 1961. Notre meuble enregistré sommairement sous le n° 56 de la liste

Mobilier moderne, contemporain et Design (après 1890)
 
EUGÈNE PRINTZ (1889-1948)
Modèle présenté au Salon des Artistes n°82
EUGÈNE PRINTZ (1889-1948)
Modèle présenté au Salon des Artistes
EUGÈNE PRINTZ (1889-1948)
Modèle présenté au Salon des Artistes

EUGÈNE PRINTZ (1889-1948) Modèle présenté au Salon des Artistes Décorateurs, Paris, 1928 Très rare table ronde de salon moderniste En laiton patiné et granit. Les quatre jambages, simulant des lames métalliques, réalisés en tube, de section rectangulaire, en laiton patiné sont réunis par une entretoise mouvementée en zigzag au sol. Dessus circulaire en granit Vers 1930 Fermée : Haut. 65 - Diam. 77 cm (Patine d'origine remplacée au fil du temps par une patine d'usage, manque une vis de fixation sous le plateau, restaurations anciennes au plateau) Provenance : - Collection Henri et Julie Adelsky (1884-1961) et (1886-1969). Monsieur Henri Adelsky, fourreur, fondateur du magasin et atelier À l'Ours blanc, situé 21 boulevard Montmartre Paris IIe et enregistré le 13 août 1920 sous le n° 5852 au Greffe du tribunal de commerce de la Seine - M. Raymond Adelsky (1911-1981), fils des précédents - Mme G. (née en 1928), légataire universel du précédent Important : Les copies des documents suivants seront remises à l'acquéreur : - Courriers et factures datés entre le 17 octobre 1960 et le 19 janvier 1961, des sociétés de transport Bedel à Paris et Martini à Nice, et émis à l'occasion du déménagement de M. et Mme. Adelsky du 9 av. du Maréchal Manoury à Paris à la Résidence Le Métropole située 8 bd Victor Hugo à Nice - Inventaire des biens de M. et Mme Adelsky stockés aux Garde-Meubles Publics - Bedel et Cie (194 rue Championnet Paris XVIIIe) entre leur enlèvement à Paris le 21 octobre 1960 et leur livraison à Nice le 20 janvier 1961. Notre meuble enregistré sommairement sous le n° 52 de la liste Bibliographie : - " Intérieurs au Salon des Artistes Décorateurs, Paris, 1928 " Introduction de René Prou, éd. Charles Moreau, Paris, 1928. Modèle identique reproduit pl. 10 - " Art & Industrie " Modèle identique reproduit p.25 - " Art et décoration, juin 1928 " Modèle identique reproduit p.183 - " L'art décoratif français, 2e série " Léon Deshairs, éd. Albert Levy, Paris, circa 1930. Modèle identique reproduit p. 53. - " Mobilier et décoration, janvier 1933 " Modèle identique reproduit p. 17 dans un article rétrospectif consacré au décorateur - " Mobilier et décoration, novembre 1934 " Modèle identique reproduit p. 413 " Printz " Guy Bujon et Jean-Jacques Dutko, Éditions du Regard, Paris, 1986. Modèle identique reproduit pp. 131, 154, 196, 247

Mobilier moderne, contemporain et Design (après 1890)
 
EUGÈNE PRINTZ (1889-1948)
Modèle présenté au Salon des Artistes n°83
EUGÈNE PRINTZ (1889-1948)
Modèle présenté au Salon des Artistes

EUGÈNE PRINTZ (1889-1948) Modèle présenté au Salon des Artistes Décorateurs, Paris, 1930 Suite de quatre chaises de salon Les piètements en vague réalisés en tube de laiton patiné Les assises se prolongeant en dossier Les garnitures recevant les coussins doubles en ressaut et solidaires et les tapisseries en velours de laine marron d'origine Vers 1930 Haut. 72 - Long. 49 - Prof. 52 cm (Patine d'origine, des parties en laiton, remplacée au fil du temps par une patine d'usage, garnitures et tapisseries en mauvais état, polychromie des tapisseries virée, état d'usage) Provenance : - Collection Henri et Julie Adelsky (1884-1961) et (1886-1969). Monsieur Henri Adelsky, fourreur, fondateur du magasin et atelier À l'Ours blanc, situé 21 boulevard Montmartre Paris IIe et enregistré le 13 août 1920 sous le n° 5852 au Greffe du tribunal de commerce de la Seine - M. Raymond Adelsky (1911-1981), fils des précédents - Mme G. (née en 1928), légataire universel du précédent Important : Les copies des documents suivants seront remises à l'acquéreur : - Courriers et factures datés entre le 17 octobre 1960 et le 19 janvier 1961, des sociétés de transport Bedel à Paris et Martini à Nice, et émis à l'occasion du déménagement de M. et Mme. Adelsky du 9 av. du Maréchal Manoury à Paris à la Résidence Le Métropole située 8 bd Victor Hugo à Nice - Inventaire des biens de M. et Mme Adelsky stockés aux Garde-Meubles Publics - Bedel et Cie (194 rue Championnet Paris XVIIIe) entre leur enlèvement à Paris le 21 octobre 1960 et leur livraison à Nice le 20 janvier 1961. Nos chaises enregistrées sommairement sous le n° 35 de la liste Bibliographie : - " Art et décoration, année 1932 " Modèle identique reproduit p. 220 - " Mobilier et décoration, novembre 1934 " Modèle identique reproduit pp. 411 et 420 - " Mobilier et décoration, année 1936 " Modèle identique reproduit p. 172 dans un article rétrospectif consacré au décorateur - " Printz " Guy Bujon et Jean-Jacques Dutko, Éditions du Regard, Paris, 1986. Modèle identique reproduit pp. 78, 79, 132, 133, 142, 143, 153

Mobilier moderne, contemporain et Design (après 1890)
 
EUGÈNE PRINTZ (1889-1948)
Modèle créé vers [1930/32]
Rare desserte n°84
EUGÈNE PRINTZ (1889-1948)
Modèle créé vers [1930/32]
Rare desserte
EUGÈNE PRINTZ (1889-1948)
Modèle créé vers [1930/32]
Rare desserte
EUGÈNE PRINTZ (1889-1948)
Modèle créé vers [1930/32]
Rare desserte

EUGÈNE PRINTZ (1889-1948) Modèle créé vers [1930/32] Rare desserte roulante, formant bar, sur roulettes En bronze et laiton patinés Le corps, terminé cintré à l'une de ses extrémités, reçoit un dessus en opaline noire et un plateau circulaire suspendu sur pied central également en opaline noire reposant sur une ceinture en laiton patiné La façade s'ouvre par deux portes coulissantes découvrant un intérieur entièrement oxydé à l'éponge et muni d'un plateau réglable en hauteur sur crémaillères Prises mouvementées et clé E. Printz en bronze d'origine Vers 1930 Haut. 90 - Long. 77 - Prof. 32,5 cm (Patine d'origine remplacée au fil du temps par une patine d'usage, les opalines noires remplacées en 1961, taches, bandes de roulement des roulettes usagées, état d'usage) Provenance : - Collection Henri et Julie Adelsky (1884-1961) et (1886-1969). Monsieur Henri Adelsky, fourreur, fondateur du magasin et atelier À l'Ours blanc, situé 21 boulevard Montmartre Paris IIe et enregistré le 13 août 1920 sous le n° 5852 au Greffe du tribunal de commerce de la Seine - M. Raymond Adelsky (1911-1981), fils des précédents - Mme G. (née en 1928), légataire universel du précédent Important : Les copies des documents suivants seront remises à l'acquéreur : - Courriers et factures datés entre le 17 octobre 1960 et le 19 janvier 1961, des sociétés de transport Bedel à Paris et Martini à Nice, et émis à l'occasion du déménagement de M. et Mme. Adelsky du 9 av. du Maréchal Manoury à Paris à la Résidence Le Métropole située 8 bd Victor Hugo à Nice - Inventaire des biens de M. et Mme Adelsky stockés aux Garde-Meubles Publics - Bedel et Cie (194 rue Championnet Paris XVIIIe) entre leur enlèvement à Paris le 21 octobre 1960 et leur livraison à Nice le 20 janvier 1961. Notre desserte enregistrée sommairement sous le n° 63 de la liste - Déclaration de sinistre (opalines accidentées lors du transport) par la société Martini et Cie à Nice le 25 janvier 1961 - Devis du 31 janvier 1961, formant facture acquittée le 8 février 1961, édité par la société Meubles Giraudy à Nice suite au remplacement des deux opalines accidentées

Mobilier moderne, contemporain et Design (après 1890)
 
EUGÈNE PRINTZ (1889-1948)
Modèle créé vers [1930/32]
Rare table n°85
EUGÈNE PRINTZ (1889-1948)
Modèle créé vers [1930/32]
Rare table
EUGÈNE PRINTZ (1889-1948)
Modèle créé vers [1930/32]
Rare table
EUGÈNE PRINTZ (1889-1948)
Modèle créé vers [1930/32]
Rare table

EUGÈNE PRINTZ (1889-1948) Modèle créé vers [1930/32] Rare table de milieu formant table de bridge En placage de bois de palmier et laiton patiné L'entablement carré aux côtés en découpes concaves et aux angles tronqués entièrement plaqué d'une feuille de laiton patiné et recevant l'entretoise cruciforme (destinée à accueillir le dessus) en placage de bois de palmier et enrichie de laiton patiné aux extrémités Les pieds d'angle en fuseau présentant une large mouluration sur l'arrière réalisés en placage de bois de palmier Le dessus circulaire réversible Une face entièrement parée de laiton patiné L'autre garnie d'un tapis de jeu en feutrine enchâssé dans un encadrement en placage de bois de palmier Vers 1930 Estampillée E. PRINTZ au fer à froid et numérotée 147/9 sur une des traverses de l'entretoise fixée sous le plateau Haut. 72 - Long. 80 - Larg. 80 cm (Patine d'origine, des parties en laiton, remplacée au fil du temps par une patine d'usage, tapis de jeu en feutrine possiblement remplacé, petites restaurations d'usage anciennes, état d'usage) Provenance : - Collection Henri et Julie Adelsky (1884-1961) et (1886-1969). Monsieur Henri Adelsky, fourreur, fondateur du magasin et atelier À l'Ours blanc, situé 21 boulevard Montmartre Paris IIe et enregistré le 13 août 1920 sous le n° 5852 au Greffe du tribunal de commerce de la Seine - M. Raymond Adelsky (1911-1981), fils des précédents - Mme G. (née en 1928), légataire universel du précédent Important : Les copies des documents suivants seront remises à l'acquéreur : - Courriers et factures datés entre le 17 octobre 1960 et le 19 janvier 1961, des sociétés de transport Bedel à Paris et Martini à Nice, et émis à l'occasion du déménagement de M. et Mme. Adelsky du 9 av. du Maréchal Manoury à Paris à la Résidence Le Métropole située 8 bd Victor Hugo à Nice - Inventaire des biens de M. et Mme Adelsky stockés aux Garde-Meubles Publics - Bedel et Cie (194 rue Championnet Paris XVIIIe) entre leur enlèvement à Paris le 21 octobre 1960 et leur livraison à Nice le 20 janvier 1961. Notre table enregistrée sommairement sous le n° 29 de la liste Bibliographie : - " Nouveaux intérieurs français -3e série " Éd. Charles Moreau, Paris, circa 1933. Variante, en placage de palissandre ou de noyer, reproduite pl. 29 - " Mobilier et décoration, année 1936 " Modèle identique reproduit p. 169 dans un article rétrospectif consacré au décorateur - " Printz " Guy Bujon et Jean-Jacques Dutko, Éditions du Regard, Paris, 1986. Modèle identique reproduit p. 114

Mobilier moderne, contemporain et Design (après 1890)
 
EUGÈNE PRINTZ (1889-1948)
Éventail dit aussi Mouchoir, modèle présenté n°86
EUGÈNE PRINTZ (1889-1948)
Éventail dit aussi Mouchoir, modèle présenté
EUGÈNE PRINTZ (1889-1948)
Éventail dit aussi Mouchoir, modèle présenté
EUGÈNE PRINTZ (1889-1948)
Éventail dit aussi Mouchoir, modèle présenté

EUGÈNE PRINTZ (1889-1948) Éventail dit aussi Mouchoir, modèle présenté au Salon des Artistes Décorateurs, Paris, 1928 Rare table de salon à système Constituée de trois éléments articulés formant bibliothèques et réalisée entièrement en placage de bois de palmier Chaque élément losangique à une tablette d'entrejambe en retrait sur les montants verticaux Les bases et les dessus traités dans les mêmes dimensions et les mêmes épaisseurs Les dessus achevés par un léger biseau sur leur pourtour Les quatre platines, formant pivots, en bronze patiné, présentant chacune un gradin et fixées par des vis apparentes Vers 1930 Fermée : Haut. 60 - Long. 70 - Prof. 60 cm Ouverte : Haut. 60 - Long. 180 - Prof. 34,5 cm (Patine altérée sur les parties en bronze, petites restaurations d'usage anciennes, taches, accidents, manques, état d'usage) Provenance : - Collection Henri et Julie Adelsky (1884-1961) et (1886-1969). Monsieur Henri Adelsky, fourreur, fondateur du magasin et atelier À l'Ours blanc, situé 21 boulevard Montmartre Paris IIe et enregistré le 13 août 1920 sous le n° 5852 au Greffe du tribunal de commerce de la Seine - M. Raymond Adelsky (1911-1981), fils des précédents - Mme G. (née en 1928), légataire universel du précédent Important : Les copies des documents suivants seront remises à l'acquéreur : - Courriers et factures datés entre le 17 octobre 1960 et le 19 janvier 1961, des sociétés de transport Bedel à Paris et Martini à Nice, et émis à l'occasion du déménagement de M. et Mme. Adelsky du 9 av. du Maréchal Manoury à Paris à la Résidence Le Métropole située 8 bd Victor Hugo à Nice. - Inventaire des biens de M. et Mme Adelsky stockés aux Garde-Meubles Publics - Bedel et Cie (194 rue Championnet Paris XVIIIe) entre leur enlèvement à Paris le 21 octobre 1960 et leur livraison à Nice le 20 janvier 1961. Notre table de salon enregistrée sommairement et en paire sous le n° 30 de la liste. Bibliographie : - " Petits meubles du jour " Éd. Charles Moreau, Paris, circa 1930. Variantes, en placage de palissandre ou de noyer, reproduites pl. 9 et 13. - " Nouveaux intérieurs français - 2e série " Éd. Charles Moreau, Paris, circa 1932. Variante, en placage de palissandre ou de noyer, reproduite pl. 16. - " Mobilier et décoration, novembre 1934 " Modèle identique reproduit p. 411. - " Printz " Guy Bujon et Jean-Jacques Dutko, Éditions du Regard, Paris, 1986. Modèle identique reproduit Pp. 132, 133, 137, 249.

Mobilier moderne, contemporain et Design (après 1890)