Imprimer cette page

vente dimanche 25 fevrier 2018
Dimanche 25 février à 14h30 à Les Andelys

Lieu de vente Maître Jacqueline COUSIN et COUSIN & CIE eurl
15 rue Sadi Carnot
agrément 2002-394
27700 Les andelys

Retrouvez l'itinéraire sur Google Maps

COUSIN & CIE eurl

logo Maître Jacqueline COUSIN et COUSIN & CIE eurl

Contact :
Tél. : 09 62 19 47 08
Fax : 06 18 08 40 88
cousin.et.cie@wanadoo.fr

 
Détails des frais et conditions (23,016 % volontaire TTC)

Détails des frais et conditions

Fermer
 

Frais de vente

  • 23,016 % TTC en volontaire

Conditions de vente

Télécharger les conditions de vente

Conditions particulières

EXPOSITIONS : Le samedi de 15h30 à 18h - Le dimanche de 10h30 à 12h

Conditions de règlement

ORDRES : VIREMENT BANCAIRE (Uniquement) - SUR PLACE : CB ou ESPECES

Mentions légales

COUSIN & CIE eurl

Opérateur de ventes volontaires (OVV)
Date déclaration ou N° agrément : 2002-394
TVA intra : FR46316334051

Ajouter à ma sélection
 

 

Objets d’art et de décoration (avant 1890) : OBJETS D'ART

71 lots illustrés

Vue liste Vue galerie
SÈVRES, époque Restauration : suite de 12 assiettes en porcelaine n°1

SÈVRES, époque Restauration : suite de 12 assiettes en porcelaine dure du service dit « Les Chasses du Château de Fontainebleau », commandé par le roi Louis-Philippe. Marques : cachet bleu «Sèvres 1846 », cachet rouge «Château de Fontainebleau », marque verte : SV46 entourant le chiffre LP et cachet en vert S.46. Décor de frise Renaissance de rinceaux habités d'animaux de la forêt, ponctuée de cartouches simulant des camées, alternativement à motif de trophées des arts et de la nature , et du chiffre de Louis Philippe couronné . Fond de l'assiette à rosace et marli à galon d'or, motifs repris du précédent «Service des Chasses ». Service commandé par le roi en 1835, livré à partir de 1839, décor par Leloy (1774-1846) . Jean-Charles-François LeLoy, qualifié à la Manufacture de Sèvres comme «l'un des créateurs les plus féconds de cette période , responsable de la majorité des compositions ornementales , frises et attributs », est l'auteur de l'un des pièces les plus remarquables de l'époque Restauration, le coffret de la tabatière de Louis XVIII. Il tiendra , sous l'administration de Brongniart, le rôle de directeur artistique, et coordonateur entre les peintres, modeleurs, monteurs, bronziers et autres, pour les commandes aussi prestigieuses que le «Vase Clodion » pour Charles X, les vases Médicis «Guerres d'Espagne» du duc d'Angoulême , etc… cf. Revue de la Société du Musée National de Céramique "La carrière de J.C.F LeLoy à la Manufacture de Sèvres (1818/1844)" par A. Perrin Khelissa Parfait état - En plus : une 13ème assiette présentant un fel au fond . Diam. 24cm

Céramiques - Faïence - Porcelaine - Grès - Terre cuite
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
MOSAIQUE GUILBERT-MARTIN "LE PAGE"                               n°39

MOSAIQUE GUILBERT-MARTIN "LE PAGE" Auguste GUILBERT-MARTIN (1826/1900), chimiste et verrier. L’inauguration de l’Opéra de Paris en 1875 marque le retour en grâce du grand décor en mosaïque , et la mode s’empare de ce nouveau matériau , début d’un véritable revival : Guilbert-Martin obtient la médaille d’or à l’exposition Universelle de 1878 pour l’excellence de ses émaux de couleur , alors que Venise était jusqu’alors l’unique modèle pour ces matériaux , comme l’était l’Italie pour ses praticiens . Se donnant les moyens de relancer la mosaïque comme le partenaire des architectes sur des projets ambitieux, Il devient le fournisseur d’émaux pour l’Atelier national de Mosaïque, qui ouvre à Sèvres en 1876, fait appel à de nombreux spécialistes italiens (traditionnellement originaires du Frioul), crée une école dirigée par un artiste de la Manufacture du Vatican. Il remporte ainsi de nombreuses commandes prestigieuses : - Une frise pour l’église de la Madeleine - La chapelle funéraire pour le tombeau de Pasteur, sur les cartons de Luc-Olivier Merson - Les mosaïques de L’Opéra-comique - Les mosaïques du sol et la frise de 74 m du Grand-Palais, exposition Universelle de 1900 - Les mosaïques de la Gare-St-Lazare - Un décor pour l’abside du Panthéon - Et pour le Pavillon Daru au Louvre - le mausolée de Bourgogne - Le musée Adrien Dubouché à Limoges - La basilique N.D. de Fourvière - L’église de Domrémy - Coupole de la chapelle de la Vierge dans l’église du Sacré-Cœur - Des décors pour la Principauté de Monaco, et de multiples commandes privées : champagnes Mumm etc - Participant à de nombreuses manifestations en France et à l’étranger, l’atelier GUILBERT-MARTIN est médaille d’or à l’Expo.de l’Union Centrale des Arts Décoratifs en 1884, commandes officielles pour l’Expo. Universelle de 1889, Grand- Prix à l’Expo. Universelle de 1900 pour la frise du Grand-Palais etc - Participant à faire de la ville de SAINT-DENIS, «un lieu emblématique de l’histoire industrielle et ouvrière » (« Des Cheminées dans la plaine, 100 ans d’industrie à Saint-Denis », cat. d’exposition au Musée d’Art et d’Histoire de Saint-Denis, 1998 : L’Atelier de mosaïque GUILBERT-MARTIN par Maryse de STEFANO-ANDRYS)
Larg. : 31,00 - Haut. : 40,00 (cm)

Céramiques - Faïence - Porcelaine - Grès - Terre cuite