Notre sélection de lots-phares : Véhicules

Vue liste Vue galerie

Lots-phares des semaines suivantes. A voir aussi, les lots-phares de la semaine actuelle

1951 
Vincent
Type 1 000 Black Shadow
Rare Série C - Cadre n° RC n°79

1951 Vincent Type 1 000 Black Shadow Rare Série C - Cadre n° RC 9521 B/C Moteur n° F10AB/1B/7621 Titre de circulation européen Certificat d’authenticité Vincent La Vincent Black Shadow est une moto fabriquée à la main par Vincent HRD de 1948. La série «C», introduite en 1949, était équipée d’un moteur OHV V-twin de 998 cc. La Black Shadow s’est avérée très populaire et sa production a dépassé la Rapide. Le moteur du Black Shadow, au lieu d’être bercé dans un ensemble de longerons, est suspendu par le haut, devenant partie intégrante de la structure. La Black Shadow présentait plusieurs innovations technologiques, telles que: une alternative originale aux fourches avant télescopiques primitives de l’époque, un sous-cadre arrière à ressorts, un usage intensif d’alliage d’aluminium et un moteur à construction unique. Le poids global était relativement léger : 208 kg. Alors que d’autres motos contemporaines avaient tendance à être polies et chromées, le «Black Shadow» était inhabituel en étant principalement noir. Le carter en émail noir était pour la dissipation de la chaleur. Moins de 1 700 Vincent Black Shadows ont été faites. La marque devient internationalement connue en 1948 lorsque l’Américain Roland Free bat le record de vitesse sur une Vincent Black Lightning, avec 240 km/h. Un exploit qui ne passe pas inaperçu puisque Roland se met au volant, en slip et en position allongée, afin de réduire la résistance aérodynamique. C’est également la moto préférée du célèbre présentateur et collectionneur américain : Jay Leno ! « Là où j’ai grandi, dans une petite ville de Nouvelle-Angleterre, la Vincent était une motocyclette dont vous n’avez jamais entendu parler. Mais la légende entourant la moto était si forte. Il y avait un gars du coin qui possédait une Vincent qui aurait couru dans la fameuse course du Trophée Touristique de l’Ile de Man. De temps en temps, quelqu’un à l’école disait: «Je l’ai entendu rouler hier dans la nuit «. Tous les enfants s’arrêteraient pour écouter son histoire. «A quoi cela ressemblait-elle?» Nous voulions tous savoir. J’ai seulement vu cette moto une seule fois, quand j’étais au lycée. Trente ans plus tard, j’ai entendu parler d’une Vincent à vendre à Haverhill. Je l’ai retrouvé et j’ai découvert que c’était la même. Maintenant, elle est dans mon garage. Il s’avère que c’était une Black Shadow Série C. La Série C Black Shadow est la plus recherchée des Vincent ! ». à une époque où aucun autre fabricant de motos n’étudiait les freins - les vélos américains n’avaient qu’un seul frein arrière pendant des années - Vincent avait quatre tambours de frein, un de chaque côté du moyeu. Vincent a également vanté quatre vitesses quand une Harley-Davidson en avait seulement trois. Plus de 50 ans après le lancement de la dernière série, la Black Shadow est toujours une pièce incroyable de mécanique et de design. La moto rêvée de tout collectionneur ! La moto la plus rapide de son époque ! Le modèle présenté est dans un état incroyablement beau, « état concours ». Nous avons eu la chance de la voir la 1ère fois dans le salon du propriétaire comme une sculpture au milieu d’autres sculptures plus anciennes. Mais il ne s’agit pas d’une nature morte puisque tout fonctionne à merveille ! En admirant ce chef d’œuvre artistique (anglais), l’on comprend l’admiration suscitée à chaque sortie. Le REVE ABSOLU !!!

Motos - Cyclos - Quads - Véhicules sans permis Par : Osenat Fontainebleau
Samedi 25 novembre à 16h00 à Paris : Motos de Collection - Salon Moto Légende
 
1951 
Vincent 
type 1 000 Black Shadow
Châssis n° RC 9564 - Moteur n°91

1951 Vincent type 1 000 Black Shadow Châssis n° RC 9564 - Moteur n° F10 AB/1B/7664 Carte grise collection Membre du Vincent HRD Owners Club Cette Black Shadow, qui, au début des années 50, était la moto de série la plus rapide du monde (200Km/h) a été livrée neuve, le 11 octobre 1951, à un dealer d’OxFORD dénommé KINGS. Elle avait préalablement fait l’objet d’un essai sur route effectué par l’usine le 9 octobre 1951. Elle a connu 2 propriétaires anglais, selon le « registration book », puis a été achetée par Hervé Hamon (spécialiste bien connu des motos Vincent) en 1985, à Monsieur Gilbert Gluck, Quarry oaks 58 A scotts lane Bromley KENT BR2 0Lx (Membre du club Vincent). Ce dernier la vend à l’actuel propriétaire qui lui confie une restauration totale (2 ans de travaux). Elle reprend vie et à cette occasion la moto a reçu une fourche avant rénovée et un démarreur électrique ALTON, qui en simplifie l’usage au quotidien. Au moment de sa réception par son actuel propriétaire en mai 2015, le « Shadow Clock »(le gros compteur gradué jusqu’à 150 Mph, spécifique aux Black Shadow), affichait 33238 miles. Elle a peu roulé depuis… ! Livrée avec ses outils spécifiques. Voici un bilan de la restauration de la Shadow par Hervé Hamon : « Moteur : les carters étaient en bon état et donc la ligne de roulement de vilebrequin est restée d’origine. Soit décapage des carters et peinture polyuréthane, implantation des roulements. Contrôle des filetages. Vilebrequin : implantation des 2 queues dans les masses d’origine. ré-usinage des masses pour montage d’un maneton droit combiné avec des roulements de bielle WISECO. Fabrication des bagues de bielle en acier 100 3 + traitement thermique + rectification, après montage. Équilibrage du vilebrequin à 60 %. Boite de vitesses : d’origine à 4 rapports. Renfort d’axe de camplate au-dessus de la boite. Embrayage : multidisques, à bain d’huile. Kit démarreur: implanté à l’arrière de la boite, le moteur de démarreur fait 1400 watts (Nippon Denso) et entraine le vilebrequin par une roue libre montée en bout de vilebrequin par l’intermédiaire de pignons et chaine. Le carter de sélection est spécifique au kit démarreur. La sélection de boite est standard. La distribution : arbres à cames mégacycle américains réglables, pignons montés sur roulements. Pompe à huile double débit. Culasses : sièges de soupapes en acier (x20 T) guides en UE 12 usinés sur place (ajustement H 7) filetages d’échappement reconditionnés. Allumage électronique Magneti Marelli modifié à étincelle perdue, avance mécanique. Générateur Alton à aimants néodyme. Pistons forgés, cote d’origine : 84 mm. Chemises en fonte alésées pour un jeu de 0.10mm à la jupe du piston. Echappement neuf d’origine. Colonne de direction sur roulement conique. La colonne a été changée du fait que l’emplacement des cuvettes de direction était ovalisé. Par contre j’ai gardé le réservoir d’huile qui était en bon état. Fourche entièrement reconditionnée (axes et visserie neufs). Roues : tambour fonte de Shadow neufs. Freins d’origine avec garniture verte. Pneus neufs de dimension STD. Jantes et rayons inox. Câblage neuf en gaine nylon. Compteur de vitesse Smith reconditionné. La peinture noire est une polyuréthane, brillant direct ». Nous vous offrons la rare opportunité d’acquérir un Monument de l’Histoire de la Moto dans un parfait état de fonctionnement.

Motos - Cyclos - Quads - Véhicules sans permis Par : Osenat Fontainebleau
Samedi 25 novembre à 16h00 à Paris : Motos de Collection - Salon Moto Légende
 
DELAHAYE 135 MS coach prototype CL Spéciale Faget Varnet circa 1953
Châssis n°2
DELAHAYE 135 MS coach prototype CL Spéciale Faget Varnet circa 1953
Châssis
DELAHAYE 135 MS coach prototype CL Spéciale Faget Varnet circa 1953
Châssis
DELAHAYE 135 MS coach prototype CL Spéciale Faget Varnet circa 1953
Châssis

DELAHAYE 135 MS coach prototype CL Spéciale Faget Varnet circa 1953 Châssis : 688127. Moteur type 12S103 à 3 carburateurs Solex 40PAI : 801029 Cet exemplaire unique est un exercice de style conçu par le carrossier français Faget Varnet, afin de proposer une alternative plus moderne à la production de l'usine. Il a ainsi travaillé en utilisant des éléments de carrosserie provenant de chez Facel Metalon qui deviendra Facel Véga. Le châssis reste le mythique 135 MS équipé du performant moteur 12S103, mais il est doté de freins avants hydrauliques Delage. Prévue pour être exposée au Salon de Paris 1953, ce " one off " resta finalement dans la collection du carrossier avant d'être acquis directement par le propriétaire actuel en 1981. Ce dernier termina la mise au point et la finition et l'immatricula pour la première fois. Il s'agit donc d'un exemplaire unique, de première main et n'affichant que 9898 km d'origine. De couleur bleu roi laqué avec une sellerie bicolore assortie, cette automobile est équipée d'un toit ouvrant, de roues à rayons chromées et de la boîte de vitesses Cotal. Elle se présente dans un remarquable état de conservation, mais n'ayant que peu roulé ces 5 dernières années, une remise en route d'usage est indiquée. Il s'agit d'une opportunité unique d'acquérir un protype 135 MS avec moins de 10 000 km et à l'historique limpide. Un châssis prestigieux équipé d'un chef d'oeuvre de carrosserie qui évoque à la fois les Facel Véga et les Aston Martin. A n'en pas douter une véritable star pour les concours d'élégance du monde entier. Carte grise française Sans prix de réserve circa 1953 DELAHAYE 135 MS prototype coupé CL Spéciale by Faget Varnet Chassis : n° 688127. Engine : n° 801029 type 12S103 with 3 Solex 40 PAI carburettors Designed and built by the French coachbuilding company Faget-Varnet this one off example is a stylistic exercise intended to be a more modern proposal than the then current factory models. So Faget Varnet used some body elements of the Comète Monte Carlo model, top of the Ford SAF range, and supplied by Facel Metalon the maker of the Facel Véga car. The chassis is still the legendary 135 MS fitted with the most efficient 12S103 engine but upgraded with the fitting of the Delage hydraulic brakes. Created for the 1953 Paris Motor Show but not completed on time this unique prototype was finally kept by the coachbuilder and bought directly from him in 1981 by the present owner who completed the work and the finishing and registered the car for the first time. So this 135 MS is a first hand one off show car with 9 998 km only on the clock. Finished in bright blue with a matching two tone upholstery this car is fitted with a sliding roof, chrome plated wire wheels and an electric Cotal gearbox. Showing an exceptional condition, the car had not been much used for the last five years and some attention is advised before being driven again on the road. This a unique opportunity to acquire a Delahaye 135 MS prototype with less than 10 000 km on the clock and a clear history. A prestigious chassis clothed with a unique advanced body reminiscent of the period Facel Végas and Aston Martins and without any doubt a future star in the most prestigious Concours d’Élégance in the world. French registration Without reserve

Voitures de sport et de collection Par : JAKOBOWICZ & ASSOCIÉS
Dimanche 26 novembre à 15h00 à MAINCY : DEUX AUTOMOBILES DELAHAYE
 
DELAHAYE 135 MS coach prototype CL Spéciale Faget Varnet circa 1953
Châssis n°2
DELAHAYE 135 MS coach prototype CL Spéciale Faget Varnet circa 1953
Châssis
DELAHAYE 135 MS coach prototype CL Spéciale Faget Varnet circa 1953
Châssis
DELAHAYE 135 MS coach prototype CL Spéciale Faget Varnet circa 1953
Châssis

DELAHAYE 135 MS coach prototype CL Spéciale Faget Varnet circa 1953 Châssis : 688127. Moteur type 12S103 à 3 carburateurs Solex 40PAI : 801029 Cet exemplaire unique est un exercice de style conçu par le carrossier français Faget Varnet, afin de proposer une alternative plus moderne à la production de l'usine. Il a ainsi travaillé en utilisant des éléments de carrosserie provenant de chez Facel Metalon qui deviendra Facel Véga. Le châssis reste le mythique 135 MS équipé du performant moteur 12S103, mais il est doté de freins avants hydrauliques Delage. Prévue pour être exposée au Salon de Paris 1953, ce " one off " resta finalement dans la collection du carrossier avant d'être acquis directement par le propriétaire actuel en 1981. Ce dernier termina la mise au point et la finition et l'immatricula pour la première fois. Il s'agit donc d'un exemplaire unique, de première main et n'affichant que 9898 km d'origine. De couleur bleu roi laqué avec une sellerie bicolore assortie, cette automobile est équipée d'un toit ouvrant, de roues à rayons chromées et de la boîte de vitesses Cotal. Elle se présente dans un remarquable état de conservation, mais n'ayant que peu roulé ces 5 dernières années, une remise en route d'usage est indiquée. Il s'agit d'une opportunité unique d'acquérir un protype 135 MS avec moins de 10 000 km et à l'historique limpide. Un châssis prestigieux équipé d'un chef d'oeuvre de carrosserie qui évoque à la fois les Facel Véga et les Aston Martin. A n'en pas douter une véritable star pour les concours d'élégance du monde entier. Carte grise française Sans prix de réserve circa 1953 DELAHAYE 135 MS prototype coupé CL Spéciale by Faget Varnet Chassis : n° 688127. Engine : n° 801029 type 12S103 with 3 Solex 40 PAI carburettors Designed and built by the French coachbuilding company Faget-Varnet this one off example is a stylistic exercise intended to be a more modern proposal than the then current factory models. So Faget Varnet used some body elements of the Comète Monte Carlo model, top of the Ford SAF range, and supplied by Facel Metalon the maker of the Facel Véga car. The chassis is still the legendary 135 MS fitted with the most efficient 12S103 engine but upgraded with the fitting of the Delage hydraulic brakes. Created for the 1953 Paris Motor Show but not completed on time this unique prototype was finally kept by the coachbuilder and bought directly from him in 1981 by the present owner who completed the work and the finishing and registered the car for the first time. So this 135 MS is a first hand one off show car with 9 998 km only on the clock. Finished in bright blue with a matching two tone upholstery this car is fitted with a sliding roof, chrome plated wire wheels and an electric Cotal gearbox. Showing an exceptional condition, the car had not been much used for the last five years and some attention is advised before being driven again on the road. This a unique opportunity to acquire a Delahaye 135 MS prototype with less than 10 000 km on the clock and a clear history. A prestigious chassis clothed with a unique advanced body reminiscent of the period Facel Végas and Aston Martins and without any doubt a future star in the most prestigious Concours d’Élégance in the world. French registration Without reserve

Voitures de sport et de collection Par : JAKOBOWICZ & ASSOCIÉS
Dimanche 26 novembre à 15h00 à MAINCY : TROIS VÉHICULES DE COLLECTION
 
 
1943 
Indian 841
Cadre n° HDA343
Carte grise française
Même propriétaire n°83

1943 Indian 841 Cadre n° HDA343 Carte grise française Même propriétaire depuis 1990 En demande perpétuelle d’évolution sur les fronts de bataille, le Département de la Guerre américain va commander une moto permettant d’être utilisée sur tous sols, particulièrement dans le désert. C’est pourquoi elle demande une transmission par arbre et non par chaîne, trop fragile. Répondant à cette demande, Indian Industry Co conçoit la 841, une moto à la garde élevée grâce à des roues de 18 pouces et une autonomie accrut grâce à deux réservoirs séparés de 5 gallons soit 21 litres, et une judicieuse transmission par arbre. Le moteur sera un bi-cilyndres V-twin à 90° de 737 cm3 refroidi par air, en position longitudinal. Le cadre est du type tubulaire directement inspiré de la BMW R71 tout comme la suspension arrière coulissante et la boite de vitesse à 4 rapports avec sélecteur au pied. Sa fourche avant est conçue dans le but d’une meilleure absorption des chocs et le sélecteur de vitesse double permettant un rétrogradage avec le talon est une réelle innovation. Malheureusement ses performances n’arrivent pas à convaincre l’Etat-major et seulement 1 000 exemplaires seront commandés à l’essai. Son propriétaire achète l’une des survivantes lors de l’un de ses nombreux voyages aux Etats-Unis à une vente aux enchères en 1988 dans le ranch où fut tournée la célèbre série Dallas. Un employé de chez Indian aurait civilisé cette 841 et mise à son gout en transformant quelques détails esthétiques : guidon chromé avec compteur, garde-boues, couleur bordeaux. Cette moto est conservée depuis lors et ne change pas de propriétaire. Son moteur est confié récemment à Mr Young, célèbre spécialiste de la marque Indian, qui restaure et reconstruit les mécaniques, refrabrique des pièces sur-mesure, et voue une passion sans précédent pour la marque. Le haut-moteur est ainsi reconditionné et de nouveaux pistons sont montés. Ne trouvant aucun équivalent, cette Indian 841 est un modèle unique en parfait état de fonctionnement, agréable à piloter grâce à son embrayage à main gauche et ses vitesses au pied qui passent toutes dans le même sens.

Motos - Cyclos - Quads - Véhicules sans permis Par : Osenat Fontainebleau
Samedi 25 novembre à 16h00 à Paris : Motos de Collection - Salon Moto Légende