Photo 1/1 du lot
Lot n°42
Estimation : 200 - 250 €
* Adèle HUGO (1830-1915) fille du poète, devint folle. Copie autographe d’une lettre de Victor HUGO, Hauteville house 4 juillet 1862, à Alfred HAMONET, sur le 2e feuillet d’une L.A.S. d’Alfred HAMONET à Victor Hugo, Londres 19 juin 1862 ; 2 pages in-4, la 1ère à en-tête Société Française de Bienfaisance, French Benevolent Society. Hamonet demande à V. Hugo de faire partie de cette société qui a « pour but unique le soulagement de tous les Français qu’une raison quelconque a amenés dans ce pays »… En tête de la lettre, Hugo a noté de sa main : « Ma réponse derrière ». Hugo rejette cette offre : « De certaines admissions m’excluent. Je ne pourrais, sans manquer au devoir, inscrire mon nom sur une liste où est le nom de M. Louis Bonaparte. J’appartiens à la république jusqu’à mon dernier souffle, et le devoir vis-à-vis d’elle est d’autant plus étroit qu’elle est vaincue. […] Trouvez bon du reste qu’à l’instant même où je crois devoir maintenir de certains intervalles infranchissables, je félicite, moi proscrit républicain, votre honorable société d’avoir à sa tête ce noble proscrit d’une autre cause qui, après avoir servi la France par sa bravoure, l’honore aujourd’hui par son esprit, et justifie l’exception de la naissance par l’éclat de l’intelligence et la hauteur du cœur »…
Livres - Manuscrits - Autographes - Bandes dessinées