Photo 1/4 du lotPhoto 2/4 du lotPhoto 3/4 du lotPhoto 4/4 du lot
Lot n°286
Interencheres LIVE
Estimation : 1 500 - 2 000 €
BIBLIOTHEQUE PACHIAUDI [NERCIAT (Andréa de)]. Télescope de Zoroastre ou Clef de la Grande Cabale divinatoire des mages. sl, sn, 1796. In-8 de xxiv-132 pp.-6 pp. (Epilogue des éditeurs)-[1] p. (errata). Demi-maroquin vert à petits coins, dos lisse orné, pièce de titre en mar. rouge (reliure de l'époque). Complet des 7 planches dépliantes in fine. Coiffes et coins frottés, qqs pages brunies. Édition originale de ce très rare ouvrage de Kabbale divinatoire, presque inconnu (y compris de Barbier) et qui manquait à Stanislas de Guaita. Il n'aurait été tiré qu'à 50 exemplaires. Cet exemplaire est bien complet de l'Epilogue des éditeurs fournissant une clef explicative des figures et qui a été selon les éditeurs rajouté "tandis qu'on imprimait cet ouvrage". Cet épilogue n'est pas décrit par certains bibliographes. La préface "Dissertation épistolaire à un privilégié, placé au plus haut rang dans l'ordre social" est signé par "Le Baron de N….." L'ouvrage est attribué par la BNF au chevalier Guillaume Alexandre de Méhégan. Une réédition de 2008 (Milan) annotée par Alexandre de Danann confirme l'attribution de ce texte par Dorbon au fécond Andréa de Nerciat, l'auteur de Félicia ou mes fredaines. "Ce rarissime ouvrage inconnu de la plupart des occultistes et contre lequel l’abbé Barruel s’est vivement élevé est excessivement intéressant et profond, malgré la bizarrerie de son titre. Il traite en effet de la Haute Cabale et des rapports de l’homme avec les Intelligences célestes. Malgré toutes nos recherches, il nous a été impossible de trouver le nom de l'auteur de cet ouvrage que nous n’avons vu mentionné dans aucune bibliographie et qui manquait même à St. de Guaita. Sept grandes planches kabbalistiques hors texte, permettent au lecteur de se servir utilement de cette oeuvre précieuse [Dujols]." Caillet. "Cette sorte de Tarot, instrument d'une prophétie sur le sort de Louis XVI, est constitué par 112 hexagones composant un miroir, objet final du procédé cabalistique, à la formation duquel concourent des principes, des esprits, des intelligences et des nombres. Si en France l'histoire de ce texte s'arrêta à cette première et unique édition, en Allemagne sa destinée fut différente. […] Alexandre de Dânann établit définitivement que l'auteur du Télescope de Zoroastre est bien le baron André-Robert Andréa de Nerciat (1739-1800) […]" extrait de la présentation de la réédition de 2008 par Alexandre de Dannàn (Arché, Milan). (Dorbon, 3234 "très rare ouvrage, presqu'inconnu..." ; Caillet 11602.)
Livres - Manuscrits - Autographes - Bandes dessinées