Photo 1/12 du lotPhoto 2/12 du lotPhoto 3/12 du lotPhoto 4/12 du lotPhoto 5/12 du lotPhoto 6/12 du lotPhoto 7/12 du lotPhoto 8/12 du lotPhoto 9/12 du lotPhoto 10/12 du lotPhoto 11/12 du lotPhoto 12/12 du lot
Une sélection par : Boisseau-Pomez judiciaire - Boisseau-Pomez Sarl - Hôtel des Ventes de Troyes
Lot n°2
Estimation : 45 000 € - 50 000 €
Iso Rivolta IR 300, n° de châssis 410-539 : une sortie de grange en avril 2022 après 42 ans de sommeil L’histoire de 410-539 Cette iso Rivolta, d’octobre 1967 aurait eu 5 propriétaires à ce jour. Nous n’avons pas d’information sur le premier propriétaire, si ce n’est qu’il l’aurait conservé un an du 30/10/1967 au 21/10/1968 avec l’immatriculation 3793 GX 76 (Normandie). Le 21/10/1968, la voiture est vendue dans le Puy de Dôme à un industriel de Clermont-Ferrand. A ce moment-là elle est immatriculée 533 NY 63. Le 25 mai 1973, la voiture est vendue a un agent d’assurances à Royat. Les étiquettes de vidange et les vignettes qui sont sur la voiture correspondent à cette période. Le 21 avril 1978 la voiture change de main et devient la propriété d’un industriel de Clermont Ferrant. Il serait le quatrième propriétaire. Le propriétaire actuel l’a acheté en 2019 et l’a laissé dans sa grange. Une étiquette de vidange d’octobre 1973 indique 95 440 km. Le compteur indique 110 406 k km qui pourraient être ses km d’origine. L’avant dernier propriétaire était un industriel de Clermont Ferrand qui dirigeait une entreprise de mécanique générale, sous-traitante de Michelin. Son rêve était de posséder une Maserati. La sagesse et un brin de folie l’ont amené à acheter cette Iso Rivolta. Revenons un instant dans les années 70 en Auvergne, à Clermont-Ferrand, cette ville industrieuse, pour imaginer l’effet produit par cette belle et puissante voiture italienne que l’on croisait plus dans les grandes avenues parisiennes et sur la « french riviera » que dans les reliefs rugueux du centre de la France. Sa femme nous a confié : « tous les regards se tournaient vers nous quand nous étions dans l’Iso Rivolta, et plus particulièrement dans le midi. ça m’arrivait de la conduire, mais je la trouvais trop masculine. Mon mari la conduisait tranquillement ». Les belles années se sont estompées devant les aléas de la vie. L’entreprise familiale étant en difficulté, la voiture aurait été remisée en 1980 dans une grange, dans un petit village près de Besse dans le Puy de Dôme, en attendant des jours meilleurs. La vie en a décidé autrement et l’Iso n’a jamais retrouvé son propriétaire. Une grange bien aérée l’a conservé en très bon état pendant cette petite sieste d’environ 42 ans ! La voiture L’Iso Rivolta, IR 300, N° de moteur 811 F 010 75, N° de châssis 475-539 possède une boite mécanique, 4 vitesses Borg Wagner et un différentiel Salisbury avec une réduction de 2:88. Sa peinture « argento indianapolis », est d’origine, de même que son intérieur cuir : « testa di moro » (marron foncé). Elle est équipée de roue a rayons Borrani (une option de l’époque), d’un servo-frein Lockheed et de 4 freins à disques, montés en « inboard » à l’arrière. 410-539 présente un tableau de bord de série 2, mais encore des sièges de série 1. Les Iso Rivolta étaient des voitures fabriquées par des ouvriers talentueux dont le savoir-faire était une forme d’artisanat : chaque voiture, pratiquement faîte « à la main » était « unique ». Elle possède des phares Carello jaunes obligatoires en France à l’époque. Plusieurs étiquettes de vidange témoignent d’un entretien régulier : le 07/06/1973 : 84304 km le 21/07/1973 : 90117 km le 27/10/1973 : 95440 km 108012 km (changement de filtre à air) Le 08/07/1974 : 108532 km La dernière vignette présente sur le pare-brise date de 1972 mais d’après le fils du propriétaire la voiture aurait été remisée en 1980 par manque de place à Chamalières (banlieue chic de Clermont Ferrand). En conclusion Acquérir cette Iso aujourd’hui c’est rentrer dans le club mondial très restreint des possesseurs d’Iso, c’est plonger dans une capsule temporelle pour évoquer avec élégance les années pétillantes et insouciantes de la dolce vita, dans l’Italie florissante des années 60. L’Iso N ° 539, comme l’appelle les spécialistes de la marque, est matching number. Cette Iso Rivolta IR 300, authentiques représente un projet ambitieux et valorisant pour un passionné éclairé qui saura lui redonner tout son éclat. Rapport d'expertise sur demande. A restaurer entièrement. Iso Rivolta IR 300, chassis number 410-539: a barn find in April 2022 after 42 years of sleep The story of 410-539 This Rivolta iso, from October 1967 would have had 5 owners to date. We have no information on the first owner, except that he would have kept it for one year from 10/30/1967 to 10/21/1968 with registration 3793 GX 76 (Normandy). On 10/21/1968, the car was sold in Puy de Dôme to an industrialist from Clermont-Ferrand. At that time it was registered 533 NY 63. On May 25, 1973, the car was sold to an insurance agent in Royat. The oil change labels and stickers that are on the car correspond to this period. On April 21, 1978, the car changed hands and became the property of an industrialist from Clermont Ferrant. He would be the fourth owner. The current owner bought it in 2019 and left it in his barn. An oil change label from October 1973 indicates 95,440 km. The odometer shows 110,406 k km which could be its original km. The penultimate owner was an industrialist from Clermont Ferrand who ran a general mechanics business, a Michelin subcontractor. His dream was to own a Maserati. Wisdom and a touch of madness led him to buy this Iso Rivolta. Let's go back for a moment in the 70s in Auvergne, in Clermont-Ferrand, this industrious city, to imagine the effect produced by this beautiful and powerful Italian car that we saw more in the main Parisian avenues and on the "French Riviera" than in the rough reliefs of central France. His wife confided to us: “all eyes were on us when we were in Iso Rivolta, and more particularly in the south. I sometimes drove it, but I found it too masculine. My husband drove it quietly. The good years have faded before the vagaries of life. The family business being in difficulty, the car would have been stored in 1980 in a barn, in a small village near Besse in the Puy de Dôme, while waiting for better days. Life decided otherwise and the Iso never found its owner. A well ventilated barn kept it in very good condition during this little siesta of about 42 years! La voiture L’Iso Rivolta, IR 300, N° de moteur 811 F 010 75, N° de châssis 475-539 possède une boite mécanique, 4 vitesses Borg Wagner et un différentiel Salisbury avec une réduction de 2:88. Sa peinture « argento indianapolis », est d’origine, de même que son intérieur cuir : « testa di moro » (marron foncé). Elle est équipée de roue a rayons Borrani (une option de l’époque), d’un servo-frein Lockheed et de 4 freins à disques, montés en « inboard » à l’arrière. 410-539 présente un tableau de bord de série 2, mais encore des sièges de série 1. Les Iso Rivolta étaient des voitures fabriquées par des ouvriers talentueux dont le savoir-faire était une forme d’artisanat : chaque voiture, pratiquement faîte « à la main » était « unique ». Elle possède des phares Carello jaunes obligatoires en France à l’époque. Plusieurs étiquettes de vidange témoignent d’un entretien régulier : le 07/06/1973 : 84304 km le 21/07/1973 : 90117 km le 27/10/1973 : 95440 km 108012 km (changement de filtre à air) Le 08/07/1974 : 108532 km La dernière vignette présente sur le pare-brise date de 1972 mais d’après le fils du propriétaire la voiture aurait été remisée en 1980 par manque de place à Chamalières (banlieue chic de Clermont Ferrand). En conclusion Acquérir cette Iso aujourd’hui c’est rentrer dans le club mondial très restreint des possesseurs d’Iso, c’est plonger dans une capsule temporelle pour évoquer avec élégance les années pétillantes et insouciantes de la dolce vita, dans l’Italie florissante des années 60. L’Iso N ° 539, comme l’appelle les spécialistes de la marque, est matching number. Cette Iso Rivolta IR 300, authentiques représente un projet ambitieux et valorisant pour un passionné éclairé qui saura lui redonner tout son éclat. Condition report upon request. To be completely restored.
Crédits photos : Contacter la maison de vente
Voitures de sport et de collection