Photo 1/8 du lotPhoto 2/8 du lotPhoto 3/8 du lotPhoto 4/8 du lotPhoto 5/8 du lotPhoto 6/8 du lotPhoto 7/8 du lotPhoto 8/8 du lot
Lot n°5
Estimation : 10 000 € - 14 000 €
VOLVO BREAK AMAZON P 220 de 1966. Rapport d’expert sur demande. VOLVO - Break Amazon - Année : 1966 Lorsque la gamme Volvo Amazon apparaît en 1956, le break prévu pour remplacer le Duett (un break réalisé sur la base de la 544), n’est pas prêt. Il faut attendre 1962 pour découvrir ce confortable break Amazon. Pour la première fois, un break affirme sa volonté de faire aussi bien que la plus luxueuse des berlines. Une idée qui fera école… Rappelons qu’en 1959, Volvo réalisait une première mondiale en dotant ses Volvo Amazon de ceintures de sécurité à trois points de série. Trois ans plus tard, a son lancement, la Volvo break Amazon disposait elle aussi, de série, de cette innovation. Ce break élégant est signé par Jan Wilsgaard, un jeune diplômé de l'école d'art de Göteborg. A son lancement, le break est motorisé par le moteur B18, un quatre cylindre essence 1.8 L accompagné d'un carburateur, qui développe 75 ch. Ce moteur est réputé indestructible. L’originalité de cette Volvo Break Amazon repose également sur son hayon arrière qui s’ouvre en deux, comme sur les station Wagon américains, avec la partie vitrée vers le haut et la partie basse vers le bas, pour servir de plateau de chargement. Cette solution permet d'augmenter le plancher de charge (1,83 m) et apporte un volume de 1,83 x 1,26 x 0,80 m, autorisant jusqu'à 490 kg de charge utile. L'Amazon break termine sa carrière en 1969, après un changement de moteur au profit du B20 de 2.0. La production totale s'élève à plus de 73 000 exemplaires. Volvo affirme que l'Amazon break était l’une des rares autos à être représentées parmi toutes les couches sociales. Aujourd’hui, ce modèle est devenu rare car les Volvo break, des voitures populaires usées jusqu’à la corde, n’ont pas forcément été bien entretenus. De plus, ils ont souffert des conditions climatiques des pays du Nord. C’est pourquoi en croise que très rarement en France. La voiture de la vente Cette VOLVO BREAK AMAZON P 121 de 1966, 4 cylindres en ligne, est équipée d’un moteur 1800 cm3 donné pour 90 CV et une vitesse max de 155 KM/H. Dotée de deux carburateurs, comme sur les 122S, la puissance passe de 75 à 90 ch. Elle est équipée de freins à disques à l’avant et de tambours à l’arrière. De couleur jaune beige (Code 97), la carrosserie est en excellent état. L’intérieur en skaï marron est en très bon état et présente une belle combinaison avec l’extérieur crème. Les sièges avant, comme la banquette arrière rabattable, sont en bon état, sauf a noter une petite déchirure d’environ 5 cm côté conducteur. Les ceintures de sécurité à l’avant, de type aviation, s’enclenchent avec une boucle dans un anneau central. Le compteur de vitesse est complété par un compte-tour, qui sera proposé en option par la suite. Le compteur est à bande et en dessous on retrouve la température, les compteurs kilométriques, journaliers et la jauge de carburant. L’auto-radio est d’époque et complet, non fonctionnel pour l’instant. Les commandes en suédois apportent une touche d’exotisme. L’ entretien de cette voiture a été très suivi : 4 pneus neufs, allumage, carburation, vidange circuit de refroidissement, biellette de direction neuve, parallélisme, freins avant refaits (plaquettes, flexibles, étriers), cylindre récepteur embrayage, crémaillère de direction, réglage direction, vidange pont et entretien courant : durites, filtre à air, vidanges, … La Volvo Break Amazon présentée à la vente affiche 98 000 km évolutifs au compteur. Elle a fait l’objet d’un essai dans un Auto Rétro de 1995. Avec un plancher plat de 1,83 mètre, une fois la banquette rabattue, elle peut faire office de camping-car. Elle attire la sympathie et représente une opportunité unique d’acquérir une voiture à la fois originale, rare, pratique et robuste. La voiture des surfeurs ? When the Volvo Amazon range appeared in 1956, the break planned to replace the Duett (a break made on the basis of the 544) was not ready. You have to wait until 1962 to discover this comfortable Amazon station wagon. For the first time, a station wagon affirms its desire to do as well as the most luxurious of sedans. An idea that will make school later on ... Remember that in 1959, Volvo achieved a world first by equipping its Volvo Amazons with three-point seat belts as standard. Three years later, when it was launched, the Volvo Break Amazon also had this innovation as standard. This elegant break is signed by Jan Wilsgaard, a young graduate of the art school in Gothenburg. When it was launched, the station wagon was powered by the B18 engine, a 1.8 L four-cylinder petrol engine accompanied by a carburetor, which developed 75 hp. This engine sound indestructible. The originality of this Volvo Break Amazon is also based on its tailgate which opens in two, like on American station wagons, with the glass part up and the lower part down, to serve as a loading platform. This solution makes it possible to increase the load floor (1.83 m) and provides a volume of 1.83 x 1.26 x 0.80 m, allowing up to 490 kg of payload. The Amazon station wagon ended its career in 1969, after an engine change in favor of the B20 2.0. The total production amounted to more than 73,000 copies. Volvo claims that the Amazon station wagon was one of the few cars to be represented across all social strata. Today, this model has become rare because it has not necessarily been well maintained. In addition, these station wagons suffered from the climatic conditions of northern countries. We come across them very rarely in France. The car to be auctionned This Volvo Break Amazon P 121 from 1966, 4 cylinders in line, is equipped with an 1800 cm3 engine given for 90 CV and a maximum speed of 155 KM/H. Equipped with two carburetors, as on the 122S, the power increases from 75 to 90 hp. It is equipped with disc brakes at the front and drums at the rear. Beige yellow in color (Code 97), the bodywork is in excellent condition. The brown leatherette interior is in very good condition and has a nice combination with the cream exterior. The front seats, like the folding rear seat, are in good condition, except to note a small tear of about 5 cm on the driver's side. The front seat belts, aviation type, engage with a buckle in a central ring. The speedometer is complemented by a rev counter, which will be offered as an option later. The counter has a band and below we find the temperature, the odometers, trip meters and the fuel gauge. The car radio is period and complete, not functional for the moment. The commands in Swedish bring a touch of exoticism. This car has been well maintained: 4 new tyres, ignition, carburetion, cooling circuit drain, new steering rod, parallelism, front brakes redone (pads, hoses, calipers), clutch slave cylinder, steering rack, steering adjustment, axle oil change and routine maintenance: hoses, air filter, oil changes, etc. The Volvo Break Amazon presented for sale displays 98,000 upgradable km on the odometer. It was tested in a 1995 Auto Retro magazine. With a flat floor of 1.83 meters, once the bench seat is folded down, it can be used as a motorhome. It attracts sympathy and represents a unique opportunity to acquire a car that is original, rare, practical and robust. The surfer car ?
Crédits photos : Contacter la maison de vente
Voitures de sport et de collection